THEMES

Squat, logement

12 août 2015 - Molotov & Confetti

Squatter... c’est lutter

(HTML) (PDF,477.8 ko) (PDF,573.6 ko) (PDF,643.3 ko) (PDF,537.5 ko) (web)

En 1984, une bande de squatteur-euse-s parisien-ne-s affirment la nécessité de squatter, et la nécessité de lier le squat à la lutte. Plus de trente ans après, la question du logement est toujours autant placée au coeur de la lutte des classes...

"Aujourd’hui, on ne peut plus occuper un immeuble en oubliant tout le reste. On ne peut plus prétendre résoudre tranquillement son problème de logement et s’arrêter là. Parce que l’État, lui, n’oublie rien de ce que nous sommes. Parce que son oppression ne s’arrête pas à la maison.
(...)
Un squat aujourd’hui, si c’est un ghetto parmi les ghettos, ça crève. Pour que ça marche, une seule condition : que ça lutte.
"

20 octobre 2014 - Désurbanisme , Georges Bataille , Lewis Mumford , Non Fides

Gentrification, urbanisme et mixité sociale

(HTML) (PDF,2.1 Mo) (PDF,2.5 Mo) (web)

Recueil de textes contre la gentrification, notamment en région parisienne dans les années 2000-2010, mais pas seulement.

Au sommaire :
- Introduction au concept de gentrification (Paris, 2009)
- Lettre aux villes qui s’aseptisent (Genève, 2001)
- Chronique ordinaire de la gentrification dans le 19e arrondissement de Paris (Paris, 2009)
- Face à la guerre aux pauvres... (Paris, 2009)
- La Gentrification par l’art (Paris, 2009)
- On n’ira pas dans votre parc ! (Paris, 2005-2006)
- L’aménagement du territoire (extrait de "La Cité à travers l’Histoire", 1961)
- La prévention situationnelle (extrait de "Désurbanisme" n°19, 2005)
- La Chiourme architecturale (extrait de "Architecture, Documents" n°2, 1929)

12 septembre 2014 - Collectif anarchiste Cercle de Feu

Crise, totalitarisme, luttes sociales et de classe en Grèce

(HTML) (PDF,1.8 Mo) (PDF,1.7 Mo)

« Après la révolte de décembre [2008] et au milieu d’une crise généralisée du système, il est indispensable pour les anarchistes de diffuser le plus largement possible leur discours et leurs positions, à travers leur présence politiquement distincte et leur intervention dans les luttes sociales et de classe, dans le but de contribuer à la radicalisation de ces dernières, à leur connexion ainsi qu’au renforcement des ruptures que celles-ci sont capables de créer avec le régime. Mais cette présence et cette intervention ne doivent pas être momentanées et occasionnelles ; elles doivent être durables et organisées. Pour contribuer à la création d’un mouvement révolutionnaire massif capable de renverser l’Etat et le capital, ouvrant le chemin vers l’Anarchie et le Communisme. »

10 juin 2014 - anonymes

Génocide et Spectacle

(HTML) (PDF,1.1 Mo) (PDF,4.7 Mo)

Une réflexion anarchiste sur le contexte à Rio de Janeiro : l’opération Choc de l’Ordre, la Coupe du Monde de la FIFA et les Jeux Olympiques d’Été de 2016 au Brésil.

Écrit en 2011, ce texte est le fruit d’une réflexion collective réalisée par des individus qui circulaient autour du squat anarchiste Flor do Asfalto [Fleur de Bitume], expulsé car il se trouvait dans l’œil du cyclone du projet de ré-urbanisation et du conséquent durcissement de la répression à Rio de Janeiro.

C’est une tentative de contribuer, en partant d’un point de vue anarchiste, à la clarification sur les processus de criminalisation de la pauvreté et de violence étatique déclarée contre les mouvements de résistance qui se sont rebellés contre de tels projets.
Cette initiative part aussi de l’intention de contribuer à la guerre sociale vu que les structures hiérarchiques de pouvoir s’auto-reproduisent depuis des siècles et se répètent dans des régions différentes à des moments différents.

30 juillet 2013 - Des solidaires

Répression et solidarité

(HTML) (PDF,996 ko)

Le 20 décembre 2012, les flics, aidés dans leur tâche par un procureur, expulsent le squat Villa Amalias à Athènes. Les semaines qui suivent verront d’autres expulsions et perquisitions se tenir et de nombreuses et diverses actions de solidarité seront organisées pour faire face à une vague de répression contre les lieux auto-organisés encore jamais vue en Grèce...

4 mars 2013 - Anonyme

Petit manuel d’électricité DIY

(HTML) (PDF,10.2 Mo) (PDF,10.3 Mo)

Un guide pratique qui s’adresse surtout à celzéceux qui occupent des maisons vides, souvent restées à l’abandon depuis des années et avec des installations électriques vieilles et dangereuses, et plus largement à toute personne qui veut installer elle-même l’électricité dans sa maison.

29 janvier 2013 - Collectif

Lutte contre les sfratti à Turin

(HTML) (PDF,2.1 Mo) (PDF,4.8 Mo)

"Ce sont des journées comme celles du 19 juin ou du 18 septembre 2012, les balades dans les rues de Porta Palazzo et de Barriera di Milano, mais aussi des petits détails au quotidien qui permettent de réaliser l’ampleur qu’a prise la lutte contre les sfratti. En terme de rapport de force, alors qu’il suffit en principe d’un huissier et d’un serrurier pour exécuter un sfratto, ce sont des centaines de flics que la préfecture mobilise au cours de ces journées, pour finalement n’expulser que des sfrattandi qui avaient choisi de ne pas résister."

Sommaire :
- Avant-propos
- Brève chronologie d’une lutte en cours
- Une assemblée pour s’auto-organiser
- Des lieux qui concrétisent la lutte
- Une manière de résister : les piquets
- Quelques réflexions

17 novembre 2012 - Anonyme , Zanzara athée

La résistance aux expulsions - Australie 1929-1936

(HTML) (PDF,5.6 Mo) (PDF,5.7 Mo)

La crise économique des années 1930 a vu des dizaines de milliers d’Australien-ne-s perdre leur domicile, expulsé-e-s pour n’avoir pas pu se conformer suffisamment correctement au droit de propriété. Mais ces expulsions ne se sont pas déroulées sans opposition. A travers l’Australie, des piquets, des occupations de bâtiments et des manifestations ont été organisés pour perturber et empêcher la bonne marche des expulsions et des ventes aux enchères. Et quand cela ne suffisait pas, les actions directes se sont multipliées contre les propriétaires, les agences immobilières et l’Etat.

Cette brochure dresse une chronologie non-exhaustive des actions menées pendant la période agitée de 1929-1936. Avec l’idée, bien sûr, que cela puisse servir, d’une manière ou d’une autre, aux luttes actuelles et à venir, jusqu’à la destruction totale de la propriété privée.

25 février 2009 - Tom Wetzel

Barcelone 1931 - Grève massive des loyers

(HTML) (PDF,212 ko) (web)

Malgré l’aspect réformiste, de prime abord, d’une lutte pour la réduction des loyers (le rapport social « propriétaire versus locataire » n’y est pas remis en question en tant que tel), la grève des loyers de 1931 à Barcelone se place (ainsi que bien d’autres moments de lutte en Catalogne dans les années 1920-1930) dans le cours d’une guerre sociale qui mena à la révolution de 1936. Ces pratiques préfigurent également les mouvements d’auto-réduction de loyers qui ont pu avoir lieu dans les années 1970 en Italie. Des pratiques du siècle passé qu’il serait aujourd’hui encore plus que pertinent de mettre en oeuvre... A vrai dire, seul un monde débarrassé des différences de classe (sans proprio ni locataire) pourrait rendre caduque la possibilité de la grève des loyers.

A l’origine, ce texte a été écrit en anglais. Il a été traduit en français par le SIA (Syndicat Intercorporatif Anarcho-syndicaliste) de Caen et a été publié une première fois en mars 2006 dans le journal Solidarité n°23.

5 décembre 2008 - Un électron d’une intersquat

Chroniques du pied de biche (quelques éclats de vie par effraction)

(HTML) (PDF,626 ko)

"Chroniques du pied de biche" ouvre une porte subjective sur les squats et ce qui les traverse. Il se fait l’écho de petites et grandes aventures, de résistances, d’émotions, rencontres et transformations du rapport au monde, cueillies à travers plus d’une décennie d’occupations... à suivre.

Ce texte a été écrit dans le cadre d’un projet de bouquin, "Paroles de squats", recueil de textes sur ces expériences dans les années 1990-2000, bouquin qui devrait être publié dans son intégralité d’ici peu.

2 juillet 2008 - Pierre-Georges Randal , Yves Collondes

Autoréductions italiennes 1970

(HTML) (PDF,1.6 Mo) (PDF,2.4 Mo)

Les textes qui suivent ont le mérite de combler, à leur mesure, un des non-dits de l’histoire européenne que l’on apprend en classe, un de ces moments terriblement révolutionnaires que les pouvoirs en place préfèrent faire oublier. Ici, aussi, on rencontrera des lacunes  : le point de vue est très situé, ce sont des opéraïstes qui parlent, et par exemple on ne rencontrera pas de réelle remise en question du système de logement contemporain, avec ses tours de banlieue composées d’appartements individuels en périphérie des grandes mégapoles.

Ces textes sont extraits de deux chapitres du livre d’Yves Collondes et Pierre-Georges Randal "Les autoréductions" (éditions Christian Bourgois, Paris, 1976).

28 novembre 2003 - Des squatteureuses anarchistes d’un peu partout et d’ailleurs...

Interface ou Intersquat, une histoire de chartes

(HTML) (PDF,98.8 ko) (PDF,71.2 ko)

Publié initialement à Grenoble en août 2003, le détournement anarchiste de la Charte des artistes des Collectifs d’INTERFACE (Culture, art et squats) ne cherche pas à être « représentatif » de l’ensemble des squats qui ne se retrouvent pas dans la charte INTERFACE mais constitue avant tout une prise de position antagoniste aux propositions de la Charte INTERFACE, dans le but d’ouvrir un débat clair sur les enjeux politiques du squat.

La mode citoyenniste en milieu contestataire nous paraît très dangereuse pour les options qui se prennent dans la plupart des luttes sociales aujourd’hui. La charte INTERFACE en est un des symptômes parmi d’autres.

La Charte INTERSQUAT de squatteureuses anarchistes est au niveau de la forme directement calquée sur celle d’INTERFACE. Chaque paragraphe est directement lié au paragraphe correspondant de la charte INTERFACE.

Considérer les dominants, les oppresseurs de fait (l’Etat, le propriétaire, les institutions, la justice), comme des interlocuteurs valables, dont les paroles et les actes seraient équivalents aux nôtres, c’est se contenter de notre position soumise (squatteureuses, artistes ou non, soumis-es aux lois, aux institutions, aux forces de l’ordre, etc.) ou carrément la nier. Renvoyer dos à dos les autorités et les squatteureuses comme INTERFACE le fait dans sa charte, c’est nier l’antagonisme des rapports sociaux et la nécessité pour tou-te-s d’en finir avec la hiérarchie sociale pour enfin pouvoir être autonomes. Reprendre possession de nos vies, agir sur le monde sans jouer le jeu du pouvoir, voilà (entre autres) ce qui motive beaucoup de squatteureuses, voilà ce qui devrait motiver celles et ceux qui n’ont que peu de pouvoir sur leur propre vie et sur celle de la société dans laquelle illes vivent.

9 août 2003 - Collectif

Des Squatteureuses d’un peu partout et d’ailleurs s’invitent...

(HTML) (PDF,312.1 ko)

Des squatteureuses viennent semer le trouble au sein du consensus artistico-étatique qui régnait en ces quelques jours de rencontres consacrées aux "nouveaux territoires de l’art"...

9 août 2003 - Collectif

Le Squat de A à Z

(HTML) (PDF,395.3 ko) (PDF,475.3 ko) (PDF,502.8 ko) (PDF,496.9 ko) (PDF,2.9 Mo) (PDF,2.8 Mo)

Guide pratique et juridique (lois françaises) pour ouvrir un squat et faire en sorte de ne pas se faire expulser trop vite...

Sommaire :

Intro

Ouvrir un squat
- Choisir sa maison
Repérage des lieux
Première visite
Bien choisir son propriétaire
- L’installation
L’ouverture
Le kit de survie
Premiers contacts avec la police, le proprio, les huissiers
- Eau et électricité à tous les étages
Quelques conseils si vous voulez pirater
Quelques conseils si vous voulez payer

Face à la justice

- Résister ne passe pas forcément par les tribunaux
- Les diverses procédures
Les différents tribunaux
- Préparer sa défense
L’aide juridictionnelle
Rapport aux avocat-e-s
Mise en place d’un dossier de défense juridique
Divers axes de défense
Les délais
Les indemnités d’occupation
Les arrêtés de péril
Le passage d’experts
- La suite du jugement... puis l’expulsabilité
Avant l’expulsion
Expulsion et résistance

Annexes

1 - Articles de loi sur les divers délais
2 - Texte affichable à l’extérieur du squat
3 - Texte affichable à l’intérieur du squat
4 - EDF et la loi
5 - Rappel à la loi
6 - Le cadastre

4 août 2003 - Infokiosque des Tanneries

Activités et projets de l’Espace autogéré des Tanneries

(HTML) (PDF,462.4 ko)

Fonctionnement et activités de l’Espace autogéré des tanneries : print - zone de gratuité - infoshop - potager collectif - carpothèque - zone d’automédication anticapitaliste - labo photo - atelier vélos - projet éolienne - soirées - salle d’expo - atelier bricolage - ateliers d’expression - actions politiques - émissions de radio - centre d’aide juridico-pratique pour les squats - chantiers des tanneries - graffs...

2 août 2003 - Darkveggy

Squats et Internet

(HTML) (texte,12.2 ko)

Internet dans les squats, les squats sur Internet...

- Politique
- Médias
- Réaction
- Internet
- Problèmes
- Unanimité ?
- Liens

15 juin 2003 - Anonyme

Manifeste d’un squat

(HTML) (RTF,23.2 ko)

Réappropriation de l’espace et du temps, lieux autogérés, idées libertaires quotidiennement mises en pratique... Quelques individu-e-s racontent pourquoi illes squattent.

7 juin 2003 - Anonyme

Lettre aux villes qui s’aseptisent

(HTML) (RTF,9.7 ko)

Lettre à un-e voisin-e, dans un quartier genevois que l’on nettoie de squats et de toute vie "populaire".