THEMES

Antimilitarisme - antiguerre

20 avril 2020 - anonymes

L’Université (dés)intégrée

(HTML) (PDF,1.4 Mo) (PDF,1.2 Mo)

"Depuis deux siècles Grenoble mène le tempo dans le domaine des techniques et des technologies de pointe. Grâce à la Houille Blanche, à l’implantation de l’armée, à la bourgeoisie industrielle locale et à l’apport de scientifiques redoutables, elle prit très tôt une longueur d’avance dans l’acquisition d’infrastructures modernes dans les domaines du nucléaire, du magnétisme, de l’électronique et de l’informatique. Le campus de Grenoble s’inscrit dans cette « tradition » où les secteurs de l’industrie des matériaux, de la défense et de la recherche en informatique sont étroitement imbriqués depuis bien longtemps. C’est le fameux « modèle grenoblois » tant vanté par les élites locales. La nouveauté, l’ « innovation » comme ils disent, fût bien réelle concernant les méthodes de maximisation des profits à partir de connaissances nouvelles : transdisciplinarité, brevetabilité et création de start-up arrivèrent dans la cuvette directement importé du modèle de la Silicon Valley.

Louis Néel, Louis Weil, Félix Esclangon et leur clique sont la première génération de cette nouvelle classe d’ingénieurs ondulaires, à la fois scientifiques, militaires et politiciens. Ils ont développé Grenoble dans le sens de l’expansion technologique comme jamais.

La tradition s’est bien maintenue jusqu’à nos jours, elle s’est même renforcée, on parle maintenant d’ « éco-système » . Et c’est avec les noms de Destot, de Piolle, de Fioraso et maintenant de Lévy que nous abordons la deuxième décennie du XXIe siècle. [...]

Ce texte est une enquête sur les structures de base qui déterminent les directives en matière de recherche et d’enseignement à Grenoble, elle n’est pas exhaustive. Elle se focalise sur quelques personnages intelligents (adaptés) qui ont tout fait, par idéal scientifique ou goût du pouvoir, pour développer et accélérer l’accroissement de la Bête à trois pattes : recherche-industrie-armée."

21 mai 2018 - Lucie

Vos guerres, nos corps

(HTML) (PDF,659.3 ko) (PDF,616.5 ko)

Critique de l’idéologie républicaine française, raciste et islamophobe, écrite pendant l’hiver 2015-2016 et publiée initialement dans le fanzine féministe Hors-Je(u). Il y est notamment question des figures de lafemmefrançaise et de lafemmevoilée.

Sommaire :
- La République est une femme
- Le féminisme est français
- Seules les autres sont soumises
- Faire la guerre au nom des femmes
- Féministes contre la guerre

24 février 2016 - Collectif Marseille-Rojava , Ne var ne yok

La sale guerre de l’État turc contre le mouvement kurde

(HTML) (PDF,2.1 Mo) (PDF,2.1 Mo)

Cette brochure est une modeste contribution en solidarité avec le mouvement kurde, durement attaqué en 2015 par Erdogan, le président-dictateur turc, parce qu’il contrecarre non seulement les plans mégalomanes de ce dernier, mais parce qu’il représente aussi un danger pour le classique modèle capitaliste autoritaire que le monde connaît d’ordinaire. Faire tourner un peu d’information sur la situation autour de soi n’est qu’un début. Il faudrait idéalement s’organiser collectivement et massivement pour mettre, par tous les moyens, la pression sur l’Etat turc et ses soutiens silencieux.

27 août 2015 - Collectif

Textes et paroles de ColombienNEs

(HTML) (PDF,11.6 Mo) (PDF,11.6 Mo)

La mise en œuvre du Plan Colombie, signé avec les USA, a permis une militarisation générale du pays ouvrant la voie à l’implantation massive des transnationales (exploitations minières et extractions d’hydrocarbures, biocarburants, monocultures). À leur solde opèrent politiciens, militaires et paramilitaires qui exproprient par la force, massacrent des communautés entières récalcitrantes, enferment et légifèrent pour une impunité des assassins et une criminalisation des protestations sociales au nom de la « Sécurité démocratique » et de la « locomotive minière ».

Face à eux, se dressent de multiples opposantEs : les guérillas d’extrême-gauche comme l’ELN ou les Farc qui sont en pourparlers de paix avec l’Etat colombien, mais aussi les anarchopunks comme les Polikarpa y sus viciosas, les paysanNEs ou campesinXs qui ont affronté le gouvernement en septembre 2013, les AfrodescendentEs et les IndienNEs Nasa du Nord Cauca.

En lutte depuis plus de 500 ans pour la défense du territoire et de leur autonomie, les IndienNEs ont compris que c’est avec touTEs les exploitéEs que la situation pourrait fondamentalement changer, sans action médiatique ni avant-gardisme, mais en assemblée et dans le partage d’expériences collectives...

11 janvier 2015 - Collectif Marseille-Rojava

Où en est la révolution au Rojava ? - #1

(HTML) (PDF,3.4 Mo) (PDF,3.6 Mo)

Ce petit recueil de textes est proposé par le collectif Marseille-Rojava

Sommaire :

INTRODUCTION
LA RÉSISTANCE À KOBANÊ : ENTRE GUERRE ET GÉOPOLITIQUE
• Un reportage sur la ville assiégée de Kobanê.
• Kobanê, l’État Islamique et la Turquie.
• Kobanê, la lutte des kurdes et les dangers qui la guettent.
• Reportage sur Kobanê avec l’Action Anarchiste Révolutionnaire (DAF).
VERS L’AUTOGESTION AU ROJAVA ?
• Deux semaines au Rojava.
ANNEXES
• Glossaire.
• Plus d’infos.

10 juin 2014 - anonymes

Génocide et Spectacle

(HTML) (PDF,1.1 Mo) (PDF,4.7 Mo)

Une réflexion anarchiste sur le contexte à Rio de Janeiro : l’opération Choc de l’Ordre, la Coupe du Monde de la FIFA et les Jeux Olympiques d’Été de 2016 au Brésil.

Écrit en 2011, ce texte est le fruit d’une réflexion collective réalisée par des individus qui circulaient autour du squat anarchiste Flor do Asfalto [Fleur de Bitume], expulsé car il se trouvait dans l’œil du cyclone du projet de ré-urbanisation et du conséquent durcissement de la répression à Rio de Janeiro.

C’est une tentative de contribuer, en partant d’un point de vue anarchiste, à la clarification sur les processus de criminalisation de la pauvreté et de violence étatique déclarée contre les mouvements de résistance qui se sont rebellés contre de tels projets.
Cette initiative part aussi de l’intention de contribuer à la guerre sociale vu que les structures hiérarchiques de pouvoir s’auto-reproduisent depuis des siècles et se répètent dans des régions différentes à des moments différents.

6 février 2013 - E. Armand

L’Authentique Embusqué

(HTML) (PDF,412.6 ko) (PDF,511 ko)

Le texte qui suit a été rédigé par Armand en réponse à un article de La Guerre sociale dénonçant les embusqués, (le journal, d’abord antimilitariste, évolue vers le nationalisme avant de rallier l’union sacrée en 1914) mi-1915.

3 juin 2012 - Belgrado Pedrini

Nous fûmes les rebelles, nous fûmes les brigands...

(HTML) (PDF,2.3 Mo) (PDF,1.4 Mo)

C’est l’histoire d’un jeune homme autodidacte de 18 ans qui s’engage dans la lutte révolutionnaire. Le parti fasciste est alors installé aux commandes de l’Etat italien depuis près d’une dizaine années. C’est l’histoire d’un anarchiste qui s’arme contre lui bien avant 1943, année du débarquement anglo-américain en Sicile, de la chute provisoire de Mussolini et des débuts officiels de la Résistance. Bien avant la fin de la trêve entre le fascisme brun et le fascisme rouge. Celle qui a par exemple conduit le Parti communiste italien, inféodé à Togliatti, à proposer à ses militants d’infiltrer les indispensables structures de masse créées par les fascistes pour un jour les retourner à son propre service.
Un jour… L’attente dans une nuit sans fin, en cette période qui précède le second conflit mondial. Des poignées d’hommes courageux et déterminés sont pourtant prêts à risquer le tout pour le tout plutôt que de continuer à survivre sous un tel régime. Comme sous n’importe quel régime d’ailleurs, dès lors qu’il est placé sous le règne de l’Etat, de l’exploitation ou de la marchandise.

Introduction à l’édition française de Nous fûmes les rebelles, nous fûmes les brigants, novembre 2005.

8 mars 2012 - Henri Simon

Les États-Unis et "leurs" guerres

(HTML) (PDF,2.8 Mo) (PDF,2.8 Mo)

«  Les États-Unis se trouvent dans une sorte de cercle vicieux : il leur faut trouver de plus en plus de recrues ; en dehors même de leurs problèmes financiers, ils sont contraints d’être de plus en plus « tolérants » dans ce recrutement et de confier à la soustraitance le plus possible de tâches logistiques et même directement de combat. Le résultat est qu’avec des recrues moins fiables tous les problèmes se trouvent décuplés et l’on ne peut s’empêcher de penser à la « combustion lente et graduelle » dont parle Clausewitz qui pousse à évacuer le pays afin d’éviter une destruction totale. »

Cet texte est paru dans Échanges n°136 (printemps 2011).

7 novembre 2009 - Le Rétif

Leur Paix

(HTML) (PDF,1.7 Mo) (PDF,7.1 Mo) (web)

"Nous nous refusons à la guerre, parce que nous aimons profondément la vie. Pour la même raison nous ne voulons pas non plus de cette paix. D’un coté ou de l’autre nous nous trouvons toujours en présence de la mort, alors que toutes nos forces, nos aspirations, nos volontés montent vers la vie !"

8 mai 2008 - Bobby Sands

Un jour dans ma vie

(HTML) (PDF,752.7 ko) (PDF,801.8 ko)

Quand l’humiliation est quotidienne, le froid incessant, les corps endoloris, et la liberté un mot imprononçable, c’est souvent de prison dont il est question. Celle de Bobby Sands a l’odeur de la guerre d’Irlande, le goût du pas si lointain et du pourtant déjà occulté. Chroniques d’enfermement, ce texte révèle la bataille politique que les prisonniers continuent de mener jusqu’à épuisement derrière les barreaux, à coup de solidarité et d’increvables espoirs.

24 avril 2008 - Balthasar Martinez

Mémoires d’un ouvrier en Espagne durant la période 1920-1940

(HTML) (PDF,324.1 ko) (Word,387.5 ko) (PDF,308.9 ko)

Balthasar Martinez raconte sa vie d’ouvrier syndiqué à la CNT avant l’éclatement de la guerre, puis son internement par le régime franquiste dans le camp de concentration de Pampelune.

Ces Mémoires ressemblent à un scénario de film. Mais c’est bien la réalité qui est décrite. Celle de la vie d’ouvriers espagnols avant le début de la guerre civile. Un témoignage édifiant sur la faiblesse de l’État Républicain qui a laissé la réaction organiser son coup d’état tout en maintenant l’exploitation des ouvriers. Un témoignage sur une conscience révolutionnaire loin des théoriciens de salon.

21 janvier 2006 - Service Civil Lyonnais

Les armes biologiques

(HTML) (PDF,868.5 ko) (PDF,894.9 ko)

Voici un texte compilant nombre d’infos sur les armes biologiques en France (en particulier du côté de Grenoble et Lyon), avec un ton quelque peu catastrophiste, mais fort informatif...