Brochures subversives à lire, imprimer, propager

A (RE)LIRE CES TEMPS-CI

Le Mythe du Progrès

Supposons que nous sommes sur un train du progrès, roulant en avant toute selon la méthode approuvée, alimenté par la croissance rapace et l’épuisement des ressources et encouragé par des économistes grassement récompensés. Et si nous découvrons alors que nous nous dirigeons vers le désastre certain d’une chute brutale à seulement quelques kilomètres de la fin des rails, devant un gouffre infranchissable ? Accepterons nous le conseil des économistes de mettre plus de carburant dans les moteurs pour continuer à une vitesse toujours plus élevée, probablement dans l’espoir de produire une pression assez forte pour nous faire atterrir sans danger de l’autre côté du gouffre ; ou nous précipiterons nous sur les freins pour stopper le train aussi rapidement que possible en faisant grincer les roues et tomber les bagages ?

Le progrès est le mythe qui nous assure que "en avant toute" n’a jamais tort. L’écologie est la discipline qui nous enseigne que c’est un désastre.

auteur-e : Kirkpatrick Sale

publié le 26 août 2008

formats : (HTML) (PDF,5.5 Mo) (PDF,3 Mo) (web)

DOSSIER

Mauvaises intentions

Dossier "antiterrorisme vs. mouvance anarcho-autonome".

publié le 29 février 2012

formats : (HTML) (PDF,331.8 ko) (PDF,58.8 ko) (PDF,288.9 ko) (PDF,73.6 ko) (PDF,42.4 ko)

LA DERNIÈRE BROCHURE

Les bas-fonds du capital

Les bas-fonds du capital

« La mine est au cœur du capitalisme, qui lui doit non seulement sa monnaie, ses armes, ses machines et toute la puissance de son productivisme hors-sol, mais aussi une large part de son imaginaire et de son rapport au travail. Aujourd’hui, l’extraction des métaux, ressort incontournable d’une croissance effrénée, dévore littéralement la Terre. »

Texte d’introduction du numéro 12 de la revue Z sous-titrée « Guyane - Trésors et conquêtes ».

Ce texte introduit les problématiques écologiques et sociales d’une des industrie parmi les plus polluantes au monde, exploitant et détruisant la vie de plus de 23 millions travailleur.euses des mines pour le confort de l’occident et d’un capitalisme énergivore.

auteur-e : Celia Izoard

publié le 15 septembre

formats : (PDF,819.7 ko) (PDF,869.3 ko) (HTML)