AUTEURS

Anne Steiner

9 décembre 2008 - Anne Steiner , Loïc Debray

La Fraction Armée Rouge

(HTML) (PDF,567.9 ko) (PDF,835.2 ko)

La RAF (Rote Arme Fraktion – Fraction Armée Rouge) est l’un des groupes de lutte armée, issu du terreau de la contestation estudiantine qui décide, au début des années 70, en Allemagne, comme d’autres groupes ailleurs dans le monde, qu’il faut mener le combat les armes à la main.
Se considérant comme une fraction de l’armée rouge mondiale, elle frappera là où, selon ses dires, « l’impérialisme se croit le plus en sécurité, là où il concentre ses postes de commande », c’est à dire dans les métropoles occidentales. Les bases américaines postées en République Fédérale Allemande (RFA) seront ses premières cibles.
Se considérant comme « sujet révolutionnaire » et affirmant ne représenter que lui-même, le groupe mènera une lutte sanguinaire contre le système qui le lui fera payer lourdement (en morts et années de prison).
Bien que le combat des militants de la RAF ait marqué l’Allemagne et que le groupe soit resté dans les mémoires comme le plus célèbre des groupes de lutte armée allemand (Mouvement du 2 juin, Cellules Révolutionnaires, etc.), il n’empêche que, selon Anne Steiner et Loïc Debré (les auteurs de La Fraction Armée Rouge, Guérilla urbaine en Europe occidentale) : « de tous les groupes de luttes armés européens, c’est la RAF [le groupe] dont on a le plus parlé et c’est paradoxalement le plus méconnu, au sens où il a été plus que d’autres l’objet d’amalgames ». Cette brochure, qui reproduit une partie du livre cité espère apporter quelques éclaircissements au moment de la sortie en salle d’un nouveau navet sur le sujet.