AUTEURS

souslaplage

25 novembre 2019 - souslaplage

Pour un antispécisme débarrassé de Peter Singer

(HTML) (PDF,937.6 ko) (PDF,1 Mo)

Peter Singer serait « le “père” du mouvement moderne de la cause animale ». Ainsi, massivement cité et pris comme référence, la critique de ses travaux est rare, voire absente. Pourtant, ses théories utilitaristes autour des autres animaux sont, entre autres, anthropocentrées et validistes. Sur d’autres sujets tels que les exilé·es et la pauvreté, il défend des idées racistes et néocoloniales. S’il est autant connu, c’est entre autres grâce aux soutiens de plusieurs milliardaires, et il leur rend bien la pareille en développant une caution philosophique qui justifie leur fortune et le système capitaliste.

C’est dans la volonté de démontrer ces éléments que ce texte a été écrit car il semble nécessaire de ne plus le citer à la légère. Ses théories sont, heureusement, moins présentes en France. Ne faisons pas de l’antispécisme une porte d’entrée pour lui et ses idées.

Pour un antispécisme intersectionnel.
Pour un antispécisme débarrassé de Peter Singer.