AUTEURS

Genzô Wakabayashi

6 octobre 2014 - Genzô Wakabayashi

Marseillaise huée : toutes les occasions sont bonnes pour accroître le discours répressif

(HTML) (PDF,304.5 ko) (PDF,308.1 ko)

Mardi 14 octobre 2008 au Stade de France, lors du match de football opposant l’équipe de France à celle de la la Tunisie, l’hymne national français a été hué. Le lendemain, l’ensemble de la classe politique française s’offusquait à l’unisson dans des relents patriotiques et nationalistes...

« Abrutis, stupide, imbéciles, honteux, scandaleux, irresponsables, les termes pour définir les sifflets envers la Marseillaise ainsi que ceux et celles qui les ont "commis" sont assez clairs. Surtout, ne pas chercher à comprendre pourquoi l’hymne national a pu être sifflé. »