BROCHURES

<i>Marseillaise</i> huée : toutes les occasions sont bonnes pour accroître le discours répressif

Genzô Wakabayashi (première parution : octobre 2008)

Mis en ligne le 6 octobre 2014

Thèmes : Prison, justice, répression (85 brochures)
Sports (5 brochures)

Marseillaise huée : toutes les occasions sont bonnes pour accroître le discours répressif
De Sarkozy à Le Pen, en passant par le PS et le PCF, en mémoire du Maréchal Pétain...

Mardi 14 octobre 2008 au Stade de France, lors du match de football opposant l’équipe de France à celle de la la Tunisie, l’hymne national français a été hué. Le lendemain, l’ensemble de la classe politique française s’offusquait à l’unisson dans des relents patriotiques et nationalistes...

« Abrutis, stupide, imbéciles, honteux, scandaleux, irresponsables, les termes pour définir les sifflets envers la Marseillaise ainsi que ceux et celles qui les ont "commis" sont assez clairs. Surtout, ne pas chercher à comprendre pourquoi l’hymne national a pu être sifflé. »