AUTEURS

Un collectif de détenus incarcérés à la maison d’arrêt des hommes de Fleury-Mérogis

15 octobre 2018 - Marina , Un collectif de détenus incarcérés à la maison d’arrêt des hommes de Fleury-Mérogis

Contre la grève des matons

(HTML) (PDF,2 Mo) (PDF,2 Mo)

En janvier 2018, suite à l’agression de plusieurs maton·ne·s par un prisonnier dans le centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil, la profession se met en grève dans toutes les prisons françaises pour réclamer plus de moyens. Pendant les deux semaines que dure le mouvement, les conséquences sont lourdes pour les prisonnier·e·s et leurs proches : parloirs retardés ou supprimés, activités annulées, libérations et permissions repoussées, promenades raccourcies ou inexistantes, absence de cantines, distributions aléatoires de la gamelle et du pain, manque de soins médicaux, jusqu’à la séquestration totale en cellule dans certains établissements.

Les deux lettres de prisonnier·e·s publiées dans cette brochure répondent ce mouvement de grève et contrebalancent le discours sécuritaire ambiant.