AUTEURS

Harakiri

3 octobre 2018 - Harakiri

Lettre au milieu militant

(HTML) (PDF,158.9 ko) (PDF,159.3 ko)

Auto-critique du milieu anarchiste bruxellois... Mais ça n’est pas spécifique à Bruxelles.

Je ne sais pas comment vous appeler, vous êtes ceux que je croise depuis longtemps pour certaines et moins longtemps pour d’autres, vous êtes celles qu’on retrouve dans les quelques événements estampillés « anars » à Bruxelles, les proches et celles dont je connais à peine le nom, vous êtes ce qu’on appelle parfois « le milieu ». Quand j’avais 18 ans, je suis arrivée à Bruxelles et j’ai rencontré des gens qui pensaient comme moi, ça m’a sauvé la vie. Et de temps en temps, quand ça devenait trop dur, c’est parmi vous que je me glissais pour sentir que je n’étais pas seule et qu’il y avait plein de belles choses à inventer ensemble. Ça fait maintenant 15 ans et aujourd’hui je vous écris parce que j’ai l’impression que quelque chose est en train de mourir, que la joie est partie.