AUTEURS

Laudelino Iglesias

25 janvier 2008 - Laudelino Iglesias

Paroles de FIES

(HTML) (PDF,199 ko)

Surmonter les peurs

Certainement, nous subissons des formes de contrôle et de répression qui produisent beaucoup de peurs. Mais nous ne pouvons et ne devons pas laisser ces peurs nous paralyser. Parce que c’est précisément ce à quoi vise le système qui nous exploite et nous opprime.

La peur est subjective, chaque personne l’expérimente et l’exprime de manière différente. Mais la peur peut être raisonnée, ce qui nous rend plus prudents et aiguise notre intelligence et notre imagination.

Pour certaines personnes, la peur est un prétexte pour ne rien faire.

Ils préfèrent ramasser les miettes que le système leur jette et méconnaître leur dignité d’être humain. Il leur est plus facile de s’accommoder de ces miettes et d’ attendre les fruits des luttes que d’autres mènent et qui finalement amélioreront la situation de toutes et tous.

Nous sommes tous des êtres humains et nous ressentons tous la peur.

Mais des valeurs comme la solidarité et la liberté donnent à beaucoup d’entre nous la force de surmonter les peurs que nous instille le système.

Mille choses peuvent être faites, chacune, chacun selon ses possibilités.

L’essentiel est d’être actif dans la lutte contre le système.

Ni leurs caméras de surveillance, ni leurs écoutes, ni leurs harcèlements policiers, ni leurs arrestations, ni leurs mauvais traitements, ni leurs tortures, ni leurs farces judiciaires, ni leurs incarcérations, ni leurs assassinats ne peuvent, ni ne doivent paralyser notre lutte pour la solidarité et la liberté.

OppriméEs et exploitéEs, nous sommes tous affectéEs d’une manière ou d’une autre. Ensemble nous vaincrons. Ne pensons pas seulement à ce que nous pouvons perdre, mais à tout ce que nous avons à gagner.

Détruisons les murs physiques et mentaux qui nous enferment.

Solidarité et Liberté !!

Une goutte qui déborde du vase