ailleurs

Mis en ligne le 2 mai 2022

Thèmes :

Munich (Allemagne) : série de perquisitions contre des domiciles et une bibliothèque anarchiste

Munich : perquisitions et article 129 [*] contre des anarchistes

Aujourd’hui, mardi 26 avril 2022, des perquisitions coordonnées ont eu lieu à Munich dans différents appartements ainsi qu’à la bibliothèque anarchiste Frevel, au prétexte de « formation d’une organisation criminelle ».

Les personnes concernées sont accusées d’avoir incité au crime à travers des publications anarchistes. Les flics ont confisqué pratiquement tous les journaux et brochures anarchistes ainsi que tout le matériel qui pourrait avoir un rapport avec l’impression de publications. Deux accusés ont été mis en garde-à-vue et des prélèvements d’ADN ont été ordonnés ; ils ont ensuite été relâchés, et tous les accusés sont en liberté.

Les flics essaient de nous intimider, de nous faire peur et de nous terroriser, mais nous ne sommes pas étonnés qu’en période d’état d’urgence et de guerre, l’État s’en prenne à ses ennemis, aux idées anarchistes et à leur diffusion.

Plus d’infos suivront…
Pas de spéculations !

ACAB 4 eva

[*] NdT : l’article 129 du code pénal allemand, est celui connu sous l’appellation « constitution d’organisations criminelles », qui vise non seulement la création d’associations de malfaiteurs, mais aussi l’appartenance et le soutien à de telles organisations. Il est régulièrement utilisé en Allemagne contre des révolutionnaires, et l’a notamment été ces dernières années à Leipzig, Weimar, Hambourg, Francfort, Berlin.


Hambourg, devant la bibliothèque anarchiste Sturmflut, 28 avril : « La diffusion des textes nous tient à cœur, car nous voulons faire entendre les idées qu’ils contiennent, dans un monde qui se bouche les oreilles. Dans un monde aveuglé par les strass et les paillettes et paralysé par le quotidien, nous voulons montrer d’autres perspectives. Nous voulons crier dans un monde qui se tait ! // Solidarité avec les anarchistes poursuivis à Munich »

Hambourg (Allemagne) : Solidarité avec les anarchistes poursuivis à Munich
(traduit de l’allemand de de.indymedia, 28 avril 2022)

Avant-hier, à Munich, plusieurs appartements et la bibliothèque anarchiste Frevel ont été saccagés par les flics et trois personnes accusées dans une procédure 129 ont été en partie emmenées au poste.

C’est avec une grande colère que nous avons pris connaissance de la nouvelle. Nous prenons cette attaque contre les idées anarchistes comme une attaque contre nous. Une banderole de solidarité contenant les mots d’une publication anarchiste de Munich est maintenant accrochée devant la bibliothèque anarchiste Sturmflut, dans le Libertärer Zentrim LiZ du quartier Karolinenviertel à Hambourg.

Nous ne sommes pas étonnés de l’attaque contre les idées anarchistes – ce sont des idées d’action, et que l’Etat et ses sbires craignent ces idées n’est pas étonnant. Les publications anarchistes et les lieux dans lesquels elles deviennent accessibles, et donc discutées, sont depuis des siècles les germes de la révolte sociale. Elles sont indissociables de la volonté de s’opposer de manière offensive à toute forme de domination.

Il s’agit de défendre cette aspiration – la solidarité révolutionnaire signifie pour nous, entre autres, de poursuivre les luttes, de faire avancer le conflit avec l’autorité.

Nous sommes, en paroles et en actes, aux côtés des accusés et des anarchistes concernés par les rafles et les enquêtes.

Beaucoup de clébards, si peu de chats.

[Publié le 29 avril 2022 sur Sans Nom.]