Le Kiosk Toulouse


programme des soirées au KIOSK Toulouse mars-avril 2011

mis en ligne le 8 mars 2011.

Le KIOSK, librairie associative 3, rue escoussière Arnaud-Bernard (métro COMPANS-CAFARELLI) est aussi ouvert les lundi, mercredi et vendredi de 17h à 20h

LUNDI 14 MARS 20H30

Projection-débat avec le Collectif "Générations spontanées" :

« UN RACISME A PEINE VOILÉ » de J. Host, 1h 15 mn, 2004

Octobre 2003, Alma et Lila Levy sont exclues du Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour le seul motif qu’elles portent un foulard. S’en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, justifiant dans la plupart des cas l’exclusion des jeunes filles qui portent le foulard à l’école. Février 2004, une loi finit par être votée par l’assemblée nationale, à la demande de Chirac... "Un racisme à peine voilé" revient sur cette polémique depuis l’affaire de Creil en 1989 (où deux collégiennes avaient été exclues pour les mêmes raisons) et tente de "dévoiler" ce qui se cache réellement derrière la volonté d’exclure ces jeunes filles. Le film leur donne la parole ainsi qu’à d’autres [professeurs, militant(e)s associatifs(-ves), féministes, chercheurs(-euses)] regroupé(e)s autour du collectif "Une école pour tous-tes", qui lutte pour l’abrogation de cette loi qu’ils et elles jugent sexiste et raciste...

projection suivie d’un débat avec le Collectif "Générations spontanées contre le racisme et l’islamophobie", collectif qui se mobilise notamment en ce moment pour obtenir des cantines scolaires végétariennes sur la ville de Toulouse

http://www.generations-spontanees.org/petitions/index.php?petition=3

LUNDI 28 MARS 20H30

Projection, débat avec Camille de Vitry autour de son film LE PRIX DE L’OR (documentaire, 52 mn) et de son livre L’OR NEGRE (éditions Tahin Party)

A Sadiola, au Mali, une mine d’or est exploitée dégageant des bénéfices se chiffrant en millions de dollars. Mais les conséquences sont nombreuses : ouvriers blessés et tués au travail, nappes phréatiques contaminées par le cyanure, vol pur et simple de l’or, et la liste est longue... Exemple de pillage des ressources des pays du sud par ceux du nord, le cas de Sadiola est effrayant par l’ampleur des dégâts et des mécanismes néo-coloniaux en vigueur.

LUNDI 11 AVRIL 20h30 :

présentation, projection, débat autour de Fernand DE LIGNY

De la graine de crapule à la grande cordée, d’instit en HP à la clinique de la Borde, de celle-ci aux lieux de vie pour autistes : retracer,discuter, envisager le parcours de cette figure iconoclaste : Fernand DE LIGNY. Écrivain, « éducateur », poète, touche-à-tout, "pourfendeur d’institution" (tout en ayant été responsable en institution) ; celui qui disait : "quand on se met du coté des délinquants, des fous, des lycéens, la justice, l’école, l’asile ont une drôle de gueule ; eh bien de la même façon, quand on se met du coté des mutiques, c’est le langage qui a une drôle de gueule." Discussion après le film à travers le témoignage de personnes au parcours similaire et de celles souhaitant en parler.

LUNDI 18 avril 20h30

« LA DOMINATION MASCULINE » de Patric Jean ( 2010 )

Passant d’une unité médicale réalisant des opérations d’allongement du pénis à un groupe d’agités « masculinistes » affirmant que « le féminisme est un crime contre l’humanité », d’une séance de speed-dating où des jeunes femmes décrivent l’homme idéal en macho à un magasin de jouets où un vendeur explique, sans rire, que les filles ne veulent que « jouer à la princesse » tandis que les garçons ont « plus d’imagination », ce documentaire commence par poser un bilan de la guerre des sexes à la fois déroutant (nous en sommes encore là ?) et plutôt drôle. La suite (violences, meurtres) l’est beaucoup moins...

"DOLORÈS CLAIBORNE" de Taylor Hackford (1995).

On n’a jamais vraiment su à Little Tall Island ce qui s’était passé il y a 20 ans, le jour de l’éclipse, et si l’accident qui avait coûté la vie à Joe, le mari de Dolorès, était vraiment un accident... Aujourd’hui, Dolorès est à nouveau soupçonnée : la riche et sénile Véra Donovan, dont elle est la gouvernante depuis 30 ans, vient d’être découverte morte dans sa demeure. Seul témoin, Dolorès connue pour son franc-parler et ses répliques cinglantes, n’a plus rien à perdre. Elle décide de passer aux aveux et de raconter ce qu’elle a vécu toutes ces années, avec Véra, avec Joe, et avec sa fille Séléna... Adapté d’un roman de Stefen King, ce film nous permet de retrouver l’excellente Kathie Bates, effrayante infirmière de Misery.