ailleurs


Présentation de l’infokiosque de la Petite Martine (Genève)

mis en ligne le 8 août 2006.

Bijour doux,

Un maux pour en finir cent autres :

Vers dans Genève, et par-Rages... nomade voir manouche,

Le collectif capital-cléri-patrona-virilistophage : La Petite Martine s’invente comme elle le peut, en attendant de comme elle le veut, l’infokiosk tout petit, tout terrible, tout partout.

La structure apparaît, disparaît et ré-apparaît, au dos du capital, lui assène les coûts définitifs, et jette aux oubliettes-cloaques de ses oublis, les ruines-vestiges des mondes-crasses aliénés.

Pour savoir quand où et comment, tu messages la petite Martine, qui te dit quand la météo tempête sied aux bourgeonnements éclairs et bruyants... et l’infokiosk vient à toi...

http://lapetitemartine.hautetfort.com