ailleurs


Niet ! éditions vient de sortir trois bouquins sur l’actualité

mis en ligne le 2 octobre 2016.

Niet ! éditions est une nouvelle structure d’éditions qui fonctionne en collectif. Nous venons de sortir nos trois premiers bouquins : "Contre l’Etat islamique, contre la guerre" de Mathieu Pérez, "Serhildan : le soulèvement au Kurdistan" du collectif Ne var ne yok, et "Etat d’urgence et business de la sécurité" de Mathieu Rigouste.

Une présentation des bouquins :

Contre l’État islamique, contre la guerre
de Mathieu Pérez

Alors comme ça, «  Daech  » nous aurait «  déclaré la guerre  » le 13 novembre ? Face à l’idéologie inlassablement rabâchée qui ne veut voir au Moyen-Orient que «  conflits confessionnels  » et «  chocs des civilisations  », ce petit livre tâche de dresser une analyse de ce qu’est l’Etat Islamique, non à partir de la religion mais à partir des bases matérielles  : comme un quasi-État en cours d’intégration dans cette partie du monde en pleine poussée contre-révolutionnaire.

La guerre actuelle n’est que la dernière en date d’une longue série d’interventions occidentales. Et loin d’être un combat de la Civilisation contre la Barbarie, elle s’inscrit dans une logique post-coloniale et impérialiste.

État d’urgence et business de la sécurité
Entretiens avec Mathieu Rigouste

L’état d’urgence décrété après les attentats de novembre 2015, ainsi que les débats autour de la déchéance de nationalité et la constitutionnalisation de cette juridiction d’exception, viennent souligner avec force les politiques sécuritaires déjà à l’œuvre depuis de nombreuses années en France.

Au regard de ces événements récents, Mathieu Rigouste analyse le nouveau modèle de militarisation du territoire qu’il qualifie de «  rhéostatique  », c’est-à-dire capable d’être en permanence nivelé, en fonction des besoins de contrôle social des classes dominantes. Il revient sur les origines coloniales de l’état d’urgence, et sur la manière dont le contrôle militaro-policier du territoire et la guerre menée à l’extérieur s’inscrivent dans une seule et même logique : celle du capitalisme de la sécurité et du business des marchands d’armes. L’imbrication croissante de la police et de l’armée est, selon lui, révélatrice de l’expansion de ce marché sécuritaire.

“Serhildan” : Le soulèvement au Kurdistan - Paroles de celles et ceux qui luttent pour l’autonomie
Collectif Ne var ne yok

Loin des fantasmes révolutionnaires européens et face au soutien au régime turc affiché par la presse occidentale, ce livre revient sur la “sale guerre” coloniale de l’État turc au Kurdistan, en donnant directement la parole à celles et ceux qui là-bas combattent inlassablement pour la liberté et l’autonomie. À la volonté d’autogestion, au refus de l’État-nation, au mouvement des femmes, et au rejet du capitalisme qui s’expriment au sein du mouvement kurde, le régime de l’islamo-conservateur Erdoğan oppose les arrestations, les tanks, les sièges sans fin des villes kurdes, les massacres…

Le collectif Ne var ne yok propose donc une série d’entretiens, réalisés à l’hiver 2016, avec des camarades kurdes du sud-est de la Turquie qui ne baissent pas la tête. Serhildan !

Plus d’infos sur niet-editions.fr.

Diffuser les bouquins

Si tout cela vous intéresse pour vos distros, infokiosques, bibliothèques autogérées ou tables de presse, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse mail nieteditions AT riseup . net ou à aller voir sur niet-editions.fr.

A noter que pour la diffusion militante nous procédons à une ristourne sympathique ;)

Et de toute façon, à très bientôt dans la rue !


Les éditions

Créée début 2016, notre structure éditoriale est basée sur une organisation collective, à but non lucratif mais avec deux objectifs clairs. Primo  : Proposer une diffusion large des idées et pratiques anti-autoritaires. Secundo  : Développer un outil collectif en lien avec les luttes dans la rue.

Niet ! Critique sociale et refus de toutes les formes de domination

Nous voulons partager le plus largement possible des idées, des réflexions, des expériences s’inscrivant dans une perspective de lutte des classes, clairement anti-autoritaire et anti-patriarcale. Nous publions des textes d’analyse de l’actualité et d’histoire des luttes populaires et autonomes, en privilégiant les écrits issus d’une expérience directe de la réalité sociale, tels que les récits, les témoignages, les entretiens... Contre la logique segmentée des habituelles collections éditoriales, nous préférons imaginer une continuité et des liens féconds entre les différents champs de l’analyse, entre l’histoire et le présent, entre la théorie et la pratique, pour aider à penser concrètement le monde actuel et la manière dont nous pouvons agir sur lui.

Niet ! Structure d’édition collective et outil pour la lutte

Reposant sur une organisation horizontale, non hiérarchique, Niet ! Éditions facilite la publication de textes camarades, à bas prix. Le catalogue évolue donc en fonction des propositions... et de la dynamique des luttes ! Optant pour un financement autonome, en refusant toute subvention, cette structure est libre des carcans institutionnels. Nous voulons faire des livres que le plus grand nombre puisse s’approprier et faire circuler, pour aiguiser colères et nourrir imaginaires.

(Nous encourageons vivement le photocopillage des livres, mais uniquement à des fins non commerciales.)

Niet ! Parce que tout commence par un refus...