BROCHURES

Bruxelles : Agenda d’Acrata pour fin septembre / début octobre 2011

Lokaal Acrata (première parution : septembre 2011)

Mis en ligne le 14 septembre 2011

Thèmes :

Formats : (HTML) (web)

Version papier disponible chez : Ailleurs

Projection de Queimada (1969)
Jeudi 22 septembre à 20h
Sur l’île caraïbe de Queimada, au début du XIXe siècle, un agent de la couronne britannique met le pied à terre. Pour les Britanniques, les plantations avec ses esclaves contrôlés par les Portugais, sont une épine dans le pied de leur intérêt commercial. Il essaie de convaincre les propriétaires des plantations utilisant l’intéressant (surtout pour son public cible) comparaison entre le rapport épouse / prostituée et esclave / ouvrier salarié. D’autre part, il met les esclaves à la révolte. Sa mission fut un succès. Mais 10 ans plus tard, il revint, la rébellion des esclaves n’est pas étouffée et menace désormais les intérêts des capitalistes britanniques...

Discussion Le nationalisme aujourd’hui
Samedi 1er octobre à 17h
Dans cette discussion, nous aborderons un thème qui prend plusieurs formes, mais qui s’impose toujours plus impérieusement à nous sous un aspect : la forme politique qui, après un mûrissement de longue durée dans les serres de la politique des partis et des médias, s’est dévoilée aujourd’hui pleinement. Ce qui était, à l’époque, un fétiche presque risible d’une poignée d’instigateurs de droite, est devenu le plat de résistance de toute une politique politicienne (BHV, le fétichisme linguistique, l’identité flamande/wallonne, ...). En même temps, nous ne pouvons plus nier que le projet nationaliste peut se pavaner sur les épaules robustes d’une grande majorité démocratique. Cette réalité sociale de la peste nationaliste force des milliers de gens dans une camisole identitaire, alors qu’elle réserve, pour ceux qui n’entrent pas dans la boîte, une place dans une des nouvelles prisons ou nouveaux centres fermés.
Nous proposons une discussion informelle qui réunit expériences, faits et notions/compréhension ; qui n’esquive pas l’entière portée de la discussion (identité, communauté, société) et en même temps ne craint pas les ébauches et les angles concrets. Estimons-nous le moment présent opportun pour porter une perspective anti-nationaliste ? Comment pourrions-nous donner forme à cette perspective ? Que mettons-nous en avant en opposition à l’identification nationaliste ?

Acrata / Bibliothèque anarchiste
32, Rue de la Grande Île
1000 Bruxelles
http://www.acrata.be/

Lokaal Acrata