BROCHURES

Dossier d’information sur la grève de la faim des prisonniers en Italie

Collectif

Mis en ligne le 7 décembre 2007

Thèmes :

Formats : (HTML) (PDF,837.3 ko)

Version papier disponible chez : Ailleurs

Abolir la condamnation à perpétuité est possible,
détruire la prison est nécessaire !

LE PREMIER DÉCEMBRE 2007, des centaines de condamnés à perpétuité et des milliers d’autres prisonniers en Italie ont commencé une grève de la faim collective, à l’initiative de l’association Pantagruel. Leur revendication commune est l’abolition de « l’ergastolo », la réclusion à perpétuité. Certains ont annoncé qu’ils veulent aller jusqu’au bout (c’est à dire, mourir de faim) pour obtenir cette revendication.

Il y a des questions à poser à propos de la méthode (la grève de la faim) et à propos du caractère revendicatif de la protestation. Comme il est clair dans plusieurs lettres des grèvistes de la faim, ni la prison en tant que telle, ni le principe de la punition sont explicitement remis en question. Des critiques et des réflexions ne sont pas à négliger et ne peuvent qu’être des contributions nécessaires à la protestation, dans une perspective de la lutte et du désir de la destruction de toute forme de prison, d’exploitation et d’autorité. Les textes de discussion de l’assemblée anticarcérale des compagnons italiens nous semblent dès lors des bons points de départ.

Ce dossier rassemble quelques contributions des prisonniers et tente d’offrir des amorçes à la discussion à travers les textes des compagnons anarchistes et anti-autoritaires.

[Tiré de l’Introduction du Dossier d’information]

Collectif