BROCHURES

Avignon : Parution de deux brochures sur l’Ultra-Gauche

Les Chemins non tracés (première parution : août 2006)

Mis en ligne le 8 août 2006

Thèmes :

Formats : (HTML)

Version papier disponible chez : Ailleurs

Dans la série des conférences « Sur l’Ultra-Gauche » entamée par l’Infokiosk d’Avignon, avec la participation de Roland Simon, Les Chemins non tracés viennent de publier deux brochures. Il s’agit en fait de comptes-rendus des premières soirées réalisés à partir d’enregistrements, avec l’ajout de notes explicatives, de biographies des principaux militants et théoriciens, de chronologies et indications bibliographiques  :


Brochure n°1 , « La Gauche germano-hollandaise », 20 p. A4

Le compte-rendu de la soirée du 11 mai 2005. On y découvre les origines et prémisses de l’Ultra-Gauche avec des théoriciens comme Rosa Luxembourg, Anton Pannekoek ou Errico Malatesta, les étapes de la Révolution allemande (1918-1923), les questionnements théoriques des années 30 (la notion de contre-révolution, le fascisme et l’anti-fascisme, les Fronts populaires, le contenu du communisme, la nature de la Révolution russe et de l’URSS, la Guerre ou la Révolution espagnole etc. ).


Brochure n°2, « La Gauche italienne et les débuts de l’Ultra-Gauche en France », 32 p. A4

Le compte-rendu de la soirée du 9 décembre 2005 consacrée pour une large part à la Gauche italienne, des origines à l’immédiat après-guerre : l’opposition de gauche au sein du Parti social-démocrate italien avec Amadeo Bordiga et Antonio Gramsci, la formation du Parti Communiste Italien (PCI) en 1921, l’originalité de ses premiers dirigeants (conception du parti, antiparlementarisme, critique de l’antifascisme...), leurs affrontements avec l’Internationale communiste puis leur passage dans l’opposition (au sein du PCI puis à l’extérieur), et enfin le travail théorique que mènent les exilés italiens, ayant fuit le fascisme, notamment au travers de la revue Bilan.
La seconde partie de la brochure évoque l’activité des premiers groupes que l’on peut rattacher à l’Ultra-Gauche en France : la tentative de création d’un PC en France en 1919 par quelques socialistes et anarcho-syndicalistes (le PCF qui restera dans l’histoire est lui fondé en 1921), le groupe/revue l’Ouvrier communiste où se retrouvent d’anciens bordiguistes italiens et des communistes français (dont André Prudhommeaux), la création en 1933 de l’Union Communiste par l’unification de plusieurs groupes d’opposition de gauche au PCF (avec Gaston Davoust dit Henri Chazé), la revue Masses et les éditions Spartacus de René Lefeuvre, le Ferment Ouvrier Révolutionnaire (avec G. Munis et Benjamin Péret)...


Les brochures, à « prix libre », sont disponibles à l’Infokiosk d’Avignon (fermé durant le mois d’août) ou par correspondance à l’adresse suivante :
Les Chemins non tracés, BP 259, 84011 Avignon cedex 01.
Les frais de port sont de 0,77 € pour une brochure et de 1,45 € pour les deux, en timbres ou chèque à l’ordre de « Les Chemins non tracés ».

Les Chemins non tracés