BROCHURES

Avignon : N°1 du Bulletin de l’infokiosk/bibliothèque des Chemins non tracés

Les Chemins non tracés (première parution : octobre 2004)

Mis en ligne le 13 octobre 2004

Thèmes :

Formats : (HTML)

Version papier disponible chez :

Voici la version électronique du bulletin de l’infokiosk/bibliothèque des Chemins non tracés d’Avignon (sur papier il est tout de même bien joli).
Pour tout contact : LES CHEMINS NON TRACES, BP 259, 84011 AVIGNON CEDEX 01
nontraces@no-log.org




LE BULLETIN
DES AMIS ET DES ADHERENTS DE LA BIBLIOTHEQUE DES CHEMINS NON TRACES
N°1 SEPTEMBRE 2004

Ce bulletin, qui se veut le plus régulier possible, a comme objectif de présenter le fonctionnement de la bibliothèque, d’informer sur les différentes activités. Libre à chacun de s’y investir comme il le souhaite. Le prochain numéro comprendra des notes de lectures et réflexions tirées des livres et brochures du local. A vos plumes !

Le local est situé rue/place Damette, dans l’un des derniers quartiers populaires du centre d’Avignon (entre les Corps-Saints et la rue des Lices) ; il est ouvert le mercredi et le samedi après-midi et, exceptionnellement, lors d’initiatives communiquées à l’avance et lorsque la situation l’exige.

Le local se compose :

- D’une Bibliothèque centrée sur l’histoire et l’actualité du mouvement ouvrier (constituée par des fonds de groupes et orgas aujourd’hui disparues, les dons de camarades, de groupes, d’éditeurs...) avec livres, brochures, périodiques, vidéos, disques. Le fond, encore assez modeste, aborde d’ores et déjà des thèmes variés : histoire de la lutte des classes, révolution espagnole, révolution russe, anarchisme, marxisme, conseils ouvriers, situationnistes, philosophie, illégalisme, univers carcéral, féminisme, pédagogies autogestionnaires, économie, alternatives au quotidien, littérature prolétarienne et partisane, poésie, BD engagée, contre-culture...
- D’un Infokiosk où l’on trouve revues, journaux, fanzines, brochures, bouquins, et disques édités par les individus/groupes/orgas anarchistes, situs et communistes de conseils et révolutionnaires non-autoritaires. On y trouve aussi des textes en discussion, des tracts, de l’info locale, des dates et flyers de concerts/conférences/débats/manifs, des cartes postales, des autocollants et même des petites annonces...
- Du CADO (un petit Centre d’Archives et de Documentation Ouvrier) qui recueille les documents (tracts, affiches, correspondances, photos...) sur l’histoire du mouvement ouvrier dans la région et même au-delà. Il est actuellement en constitution. C’est aussi un lieu de rencontres et de débats.


L’équipe qui se charge actuellement de l’ouverture du local tient à remercier tout particulièrement les personnes qui leur ont fait confiance et qui permettent sans arrières pensées que l’aventure puisse continuer et se développer. Merci pour les encouragements, les coups de mains, l’apport financier, et les dons en matériels. Sans eux la pérennité d’un tel lieu deviendrait problématique.



L’INFOKIOSK

ON DIFFUSE

Les EDITEURS suivants nous ont d’ores et déjà fait confiance pour diffuser leurs titres :
L’Insomniaque, Ludd, Nautilus, Senonevero, Ab irato, Tiqqun, Reflex, les Nuits Rouges, Echanges et Mouvement.

Les PERIODIQUES /FANZINES :
No Pasaran, REFLEXes, Syndicaliste !, L’Envolée, Oiseau Tempête, Barricata, Cette Semaine, Echanges, Théorie Communiste, Traits Noirs, Macache !, CQFD, La Tramontane, Le Libertaire, Har-Far, Dissensus, Dans le Monde une Classe en Lutte, Le Combat syndicaliste (CNT-AIT), bulletin d’information (CNT 2ème UR), A trop courber l’Echine, Silence, Quasimodo, Courant Alternatif, Asymétrie, Bulletin du CIRA, Désurbanisme, Bang Bang ...

LES NOUVEAUTES

BROCHURES

- "Négrisme & Tute bianche : une contre révolution de gauche", mutines séditions, Nancy, août 2004, 36 p.
- "Sur la Commune", par Guy Debord, Attila Kotanyi et Raoul Vaneigem, édité par Zanzara Athée, 12 p.
- "Derrière l’Intifada du XXIème siècle", collectif Aufheben, éditions échanges et mouvement, 2003, 68p.
- "Bastions pirates, sous la bannière du Roi de la Mort", anonyme, éditions Fulminate, 30 p.
- Sébastien Faure, "Les douze preuves de l’inexistence de dieu", éditions Acratos, 2004, 32 p.

LIVRES

- Rappe David, "La bourse du travail de Lyon", ACL, 2004, 228 p.
- Bösiger André, "Souvenirs d’un rebelle", éditions noirs, Lausanne, 1998, 138 p.
- Rouillan Jann-Marc, "Lettres à Jules", Marseille, Agone, 2004, 114 p.
- Martin Louis, "Journal d’un gréviste, décembre 1995- janvier 1996", Les Vignères, TC éditeurs, 1996, 98 p.
- Vaquette Tristan-Edern, "Je gagne toujours à la fin", Vauvert, Au diable vauvert, 2003, 366 p.



NOUS SOUTENIR

Notre situation étant toujours sur le fil, et afin de mener à bien nos différents projets dans les meilleurs conditions, tout soutien de votre part sera le bienvenu : sous la forme d’argent ( beaucoup svp, en chèques à l’ordre des Chemins non tracés, billets, lingots et petite monnaie, nous ne sommes pas difficiles), matériel (timbres, photocopieuses, ordinateurs...), documents (livres et vieux périodiques que vous avez en double ou qui encombrent vos étagères, votre garage ou votre grenier, archives militantes, etc.) et autres. On remercie par avance ceux qui nous fileront un petit coup de main.



ACTIVITES PASSEES

- Vendredi 1er mai [2004] :
SYMPATOCHE INAUGURATION
du local à l’issu de la manif

- Vendredi 14 mai :
SOIREE PROJECTION/DEBAT
SUR LES BOURSES DU TRAVAIL

Après la projection de la vidéo de Patrice Spadoni « Fernand Pelloutier et les Bourses du travail » (d’un ton un peu scolaire le film relate son parcours idéologique et politique ), David Rappe, syndicaliste, militant anarchiste lyonnais, nous a parlé de son tout récent bouquin la Bourse du travail de Lyon, des origines à 1914 * ; une présentation riche et intéressante à laquelle n’a assisté que peu de monde. Et on le regrette ! Au travers de l’exemple lyonnais, David a retracé la création et l’histoire des Bourses du travail qui vont marquer les débuts du syndicalisme français, par le rejet des partis et du parlementarisme, par le mode d’organisation horizontale et intercorporatif, et par le mouvement dialectique de la lutte au quotidien et de l’objectif révolutionnaire. Ce dernier point caractérise chaque réalisation de cette véritable expérimentation d’un contre projet de société : caisses de solidarité, formation (professionnelle et politique), lieux d’expression culturelle, bibliothèques, dispensaires, lieux de réunions et de luttes... Une expérience longtemps bafouée dont il est bon aujourd’hui de se souvenir.

* Lyon, éditions ACL, 2004, un livre rigoureux, scientifique, illustré et facile d’accès, avec une préface de Daniel Colson.
Disponible à l’infokiosk.

- Dimanche 16 mai :
REPAS DE QUARTIER
avec les habitants de la placette et alentours

- Jeudi 17 juin :
LUTTE DE CLASSES/MOYEN-ORIENT

Nous avions convié Théo Cosme, membre du groupe-revue Théorie Communiste, à venir causer avec nous, et même avec vous, de son bel ouvrage Moyen-Orient 1945-2002, Histoire d’une lutte de classes, et du texte "A Fair amont of killing"* pour l’occasion nous avions même délocalisé la soirée à la Maison IV de chiffres. Mais bon, on ne peut pas dire que vous vous soyez déplacés en nombre ! Dommage, car une analyse marxiste de l’histoire de la lutte des classes au Moyen-Orient change quelque peu du sempiternel prisme du fracas des nationalismes et des religions. L’approche ne fût, on vous l’accorde, que peu aisée de par l’utilisation de concepts et d’un vocabulaire marxiste un poil lourd, mais cela méritait bien un petit effort.

« Une guerre se poursuit, la violence est devenue, à tous les niveaux, la régulation de la reproduction mondialisée du capitalisme. Après les «  petites guerres barbares », la guerre actuelle en Irak a été la première, massive, qui avait pour objet la mise en forme de cette nouvelle économie-monde globale qui est l’espace que construit la restructuration du mode de production capitaliste. A toutes les échelles géographiques, des centre hyperdéveloppés côtoient des périphéries aux focalisations capitalistes plus ou moins denses et des zones de crises, véritables «  poubelles sociales ». La répression et la gestion de la seconde Intifada par Israël en est, pour le Moyen-Orient, le micro-modèle précurseur. » « Pour ne pas être devenu capitaliste de façon endogène, au Moyen-Orient, depuis plus d’un siècle, la formation de bourgeoisies est chaotique et la production de prolétaires catastrophique. La formation de l’Etat d’Israël, les guerres israélo-arabes, la montée de l’islamisme, la guerre au Liban, la première et la seconde Intifada, l’invasion du Koweït et la première guerre du Golfe, l’appropriation de la rente pétrolière, autant de luttes (entre le prolétariat et la bourgeoisie et entre les fractions successives de la bourgeoisie) qui scandent, dans la boue et le sang, ce développement des rapports sociaux capitalistes. »

* Théo Cosme, "Moyen-Orient 1945-2002, Histoire d’une lutte de classes", Paris, Senonevero, 2003, 322 p, "A Fair amont of killing", 4 pages A4 et la revue Théorie Communiste sont dispo à l’Infokiosk.

- Lundi 21 juin :
CONCERT PUNK
Les Déserteurs, les Lemmings, Zéro pointé, pack de 24, et les copains du groupe sans nom ont animé avec pas mal d’énergie la place Damette. Encore merci à eux mais aussi aux voisins (à ceux qui n’ont pas appelé la police).



LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS

(les dates ne sont pas encore déterminées, sans doute en octobre, tenez vous au courant)

SITUS
Nous en parlions depuis un moment, la rencontre avec Boris Donné sur les situationnistes aura bien lieu. Dans son dernier ouvrage, Pour Mémoires (éditions Allia, 2004), cet enseignant de l’université d’Avignon, tente d’élucider l’origine des citations utilisées et détournées par Debord dans son livre de collages Mémoires (réédité par Allia en 2004).
« un essai d’élucidation qui apporte, par la richesse et la précision de son enquête, un complément indispensable au livre de Debord. Grâce à une érudition sans faille et enthousiaste, nous embarquons avec l’auteur pour un voyage vers quelques contrés sauvages à la beauté du négatif. Passionnant. » (Cf La Bibliothèque de nulle part n°5 , p.2).

ANAR
Une soirée autour d’Han Ryner (1861-1938), anarchiste, pacifiste, félibre, anti-clérical, est également en préparation. Felipe Equy membre du CIRA de Marseille viendra nous présenter les actes du colloques Han Ryner qui a eu lieu à Marseille en septembre 2002 et qui vient d’être édité (éditions de CIRA et des Amis d’Han Ryner, Marseille, 2003).

(...)



LA BIBLIOTHEQUE

LE FOND

Près de 500 livres et brochures, une trentaine de vidéos, plus de 150 titres de périodiques actuellement archivés (de 1923 à nos jours). Les bouquins sont pour l’instant rangés selon ces thèmes :

Anarchistes, anarchisme, anarcho-syndicalisme/syndicats, Internationale Situationniste/ pro-situs, Marx/Engels, Marxistes, ultra-gauche/conseils ouvriers, Commune de Paris, Guerre de classe dans le monde, Espagne en révolutions, Taule, machine étatique, fascistes, psy/antipsy, socialistes de l’utopie, féminisme/genres/combats sexuels, démocratisme radical/citoyennisme, Surréalisme, pédagogies autogestionnaires, romans partisans, poésie, polar, BD, littérature prolétarienne, nenfants, droit, éco, philo, stratégie, médias...

La bibliothèque est abonnée aux périodiques diffusés dans l’infokiosk ainsi qu’à : Contre-culture, Le Combat Syndicaliste (CNT «  Vignoles ») , La Lettre de Trop loin, Les Temps Maudits.

Parmi les dernières acquisitions de la bibliothèque (septembre 2004) :

- Pierre Vidal-Naquet, Les Crimes de l’armée française (Maspero)
- Jean-patrick Manchette, Ô dingos, Ô château (Gallimard)
- Cesare Battisti, Copier-coller (Flammarion)
- Charlie Bauer, Fractures d’une vie (Seuil)
- Julius Van Daal, Beau comme une prison qui brûle (L’Insomniaque)
- Elisée Reclus, L’Homme et la terre (Maspero)
- Alexandre Skirda, Les anarchistes russes, les soviets et la révolution de 1917 (Editions de Paris)
- Greil Marcus, Sly Stone : le mythe de Stagerlee (Allia)...


FONCTIONNEMENT ET PRET

Avant l’emprunt du premier livre il vous est demandé de vous inscrire (les informations apportées ne regardent que vous) et de nous signaler si vous souhaitez être tenus au courant de nos activités (préciser les moyens, soit par mail soit par courrier, penser aux timbres).

L’adhésion est à prix libre, ce qui permet aux personnes de marquer leur intérêt pour notre démarche, leur soutien, tout en favorisant ceux/celles qui n’en ont pas forcement les moyens. Elle est valable jusqu’à la fin de l’année civile.

Le prêt est limité à un document (livre, vidéo) pour une durée de trois semaines. Les périodiques sont (sauf exceptions) exclus du prêt, des photocopies seront possibles. Il en va de même pour certains ouvrages signalés.

Une liste des ouvrages disponibles sera publié en même temps que le prochain bulletin. Une mise à jour périodique sera communiquée aux personnes qui en feront la demande.

Toutes les formes de collaboration pour enrichir les prochains bulletin sont bienvenues : textes de réflexion, notes de lectures etc.



POUR TOUTE CORRESPONDANCE :
LES CHEMINS NON TRACES, BP 259, 84011 AVIGNON CEDEX 01
nontraces@no-log.org



BULLETIN D’ADHESION A LA BIBLIOTHEQUE DES CHEMINS NON TRACES

- OUI, j’aime beaucoup les livres subversifs et je souhaite adhérer à la bien belle bibliothèque des Chemins non tracés

Nom :........................

Prénom :..................

Adresse : .................................

Mail, téléphone, ce que vous voulez :...................................................

je rajouterais bien un petit mot mais la place manque...............

je vais donc chercher une grande feuille !

- NON, mais je souhaite tout de même participer au tirage au sort pour gagner une croisière à Goulaï-Polé (Ukraine) aux frontières du négatif.

Les Chemins non tracés