BROCHURES

Lisbonne : Salon Anarchiste du Livre, les 24 et 25 septembre 2016

feiranarquistadolivro[at]riseup.net

Mis en ligne le 24 août 2016

Thèmes :

Formats : (HTML)

Version papier disponible chez :

« Partout où les civilisés firent leur apparition pour la première fois, ils furent considérés par les indigènes comme des êtres malfaisants, comme des revenants, des spectres. Jamais comme des vivants ! Intuition inégalée, coup d’œil prophétique, s’il en fut. »
E. Cioran

Le début de la tragédie a peut-être eu lieu avec l’avènement de l’humanité, mais jamais, comme de nos jours, la vie a été si acculée et si enchaînée. Les utopies sociales sont tout à fait mortes, les nouveaux messies de la démocratie tombent bien avant de pouvoir nous indiquer le chemin du salut… et les dominés et dominées ? Ceux-ci se résignent de plus en plus à leur condition de troupeau, le progrès technologique les conditionne plus que jamais et rien dans cette histoire nous fait attendre qu’elle finira bien. Nous savons que tout va finir très mal et c’est pourquoi nous n’avons plus rien à perdre : nous sommes prêts à saisir la vie de nos dents et de nos poings fermés, parce que notre sang brûle encore dans nos veines ! Voilà pourquoi nous tenons à faire un Salon Anarchiste du Livre encore une fois : parce que nous avons toujours à cœur de répandre la parole des révoltés, des criminels, des conspirateurs ; parce que nous avons à cœur de maintenir en vie les mémoires et les savoirs, dont on veut à tout prix que nous devenions les orphelins ; parce que nous savons que la défaite n’est plus un choix, car on nous a mis au bord de l’abîme et le seul choix est celui de résister…

Donc, après deux années de Rencontres des Éditions Subversives (2014 et 2015), nous avons choisi de récupérer un nom déjà vieux (avec un petit changement dans l’ordre des mots, toujours traîtres) mais non, nous ne sommes pas en train de devenir des nostalgiques pour autant. Maintenant que l’anarchie devient à nouveau le plus grand de tous les crimes, que la répression prend pour cible des groupes et des individus partout dans le monde (Espagne, République Tchèque, France, Grèce, Chili, etc.), on a décidé que ce mot n’est pas vide, il porte sur ses épaules des siècles de hurlements qui crient « Non ! ».
C’est, donc, comme une sorte de champignon particulièrement têtu que nous sommes et tenons à persister ici…

Pour participer au Salon Anarchiste du Livre de Lisbonne, veuillez nous contacter par e-mail :
feiranarquistadolivro@@@riseup.net

feiranarquistadolivro[at]riseup.net