BROCHURES

Mars 2016 au Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur

Mis en ligne le 1er mars 2016

Thèmes :

Formats : (HTML) (PDF,1.9 Mo) (PDF,1 Mo)

Version papier disponible chez : Le Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur
106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

https://infokiosques.net/le_remouleur
Mail : leremouleur@@@riseup.net
S’inscrire à la lettre d’info du local

Horaires des permanences (avec accès à l’infokiosque, à la bibliothèque et aux archives) :
le mercredi de 16h30 à 19h30
et le samedi de 14h à 18h.

Entrée libre et gratuite.

******************************************************************************************************************

Mercredi 2 mars de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement, sur des sujets comme l’anarchisme, le féminisme, la Commune de Paris de 1871, la révolution russe de 1917, la révolution espagnole de 1936, l’histoire du mouvement ouvrier, les bandits et autres pirates, les luttes contre la prison, etc.).

Vendredi 4 mars de 15h à 19h30
Café des CAFards
Rendez-vous le 1er vendredi de chaque mois, de 15h à 19h30.
15h-16h30 : pour partager les infos et analyses sur l’actualité
16h30-19h30 : permanence
Nous sommes des centaines de milliers, rien qu’en Ile-de-France, à dépendre des institutions sociales, pour nos revenus, pour le logement, bref pour vivre. Et nous sommes des centaines de milliers à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer, et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire, pour conserver nos maigres allocations. Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser par avance toute forme de défense collective. C’est pour s’opposer à cette politique que les CAFards, collectif de chômeuses, chômeurs et précaires, proposent un rendez-vous ouvert à tous une fois par mois pour échanger nos expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre sur les lieux de gestion de la précarité. Pour affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs que ceux que cette société voudrait nous faire intérioriser. Là où ils voudraient nous enfermer dans la peur et l’isolement, il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !

Samedi 5 mars de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Dimanche 6 mars à 17h30
Projection du documentaire "L’acte de tuer" (de Joshua Oppenheimer, Christine Cynn et un anonyme, 2012, 2h40, VOSTFR), suivie d’une discussion
En 1965, après l’assassinat de six généraux de l’armée indonésienne, Suharto, futur président, organise l’éradication du parti communiste indonésien. Des expéditions punitives sont aussitôt lancées, et en quelques mois, entre 500 000 et un million de personnes sont tuées pour leur appartenance réelle ou supposée au parti communiste.
Alors qu’il est encore dangereux de parler pour les survivants et leurs proches qui sont toujours ostracisés, les réalisateurs ont retrouvé certains des tortionnaires qui ont participé aux massacres. Ces bourreaux, complètement intégrés et glorifiés par le pouvoir en place, s’épanchent librement et proposent même de rejouer, de remettre en scène, les massacres qu’ils ont commis. A travers cette mise en abîme hallucinante, on perçoit une partie du fonctionnement politique actuel de la société indonésienne.

Mercredi 9 mars de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Samedi 12 mars de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 16 mars de 16h30 à 19h
Rendez-vous du collectif « Prenons la ville »
Date décalée ce mois-ci, c’est habituellement le 4e mercredi de chaque mois.
Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose un moment de rencontres, d’échanges et d’organisation le 4e mercredi de chaque mois. Cette permanence permettra de faire ensemble le point sur l’avancée des projets et des problèmes qu’ils entraînent ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons…
Contact : degage-onamenage@@@riseup.net
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Vendredi 18 mars à partir de 19h
Soirée de solidarité avec le collectif Baras
au squat du 72 rue René Alazard, à Bagnolet

(proche de la porte des Lilas, arrêt de bus du 115 et du 318)
Non à l’expulsion du squat du collectif Baras !
Des papiers et logements pour toutes et tous !
Il y aura à manger, à boire, à danser, et à danser !

Samedi 19 mars de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 22 mars à 19h30
Migrants et migrations - discussion avec Henri Simon
Le capitalisme basé sur l’exploitation de la force de travail a dû, pour naître et se développer, intégrer des masses de plus en plus importantes d’êtres humains prélevées dans les couches laborieuses des systèmes économiques préexistants, c’est-à-dire faire migrer des paysans et des artisons vers ses centres d’activité productrice. Jusqu’aux années 1970, l’émigration dans un cadre national et international de plus en plus large était un élément nécessaire et recherché du procès de production.
Avec le développement de l’automatisation dans ce procès, tout s’est inversé : les migrants sont devenus des indésirables, cela au moment où l’expansion mondiale capitaliste et le développement démesuré de ses nuisances accroissaient le nombre des laissés pour compte fuyant la misère et la mort. Mais des barrières se sont élevées pour endiguer leur nombre. Les « solutions » afin de limiter leur « production » sont aussi illusoires que celles préconisées dans d’autres domaines pour limiter les nuisances diverses du capital. Les limitations à ces flux migratoires ont amené d’une part le développement d’une sorte « d’industrie du migrant », devenue une source de profits énormes, et d’autre part elles sont la cause de déstabilisation politique tant dans les pays « fournisseurs de migrants » que dans les pays de « transfert » et ceux « d’accueil ».

Mercredi 23 mars de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Samedi 26 mars de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 30 mars de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 30 mars à 19h30
Soin et Autonomie – Sexualités, contraceptions/avortements
Discussion en mixité
Expériences partagées, création de réseaux d’entraide, connaissances des plantes.
Face aux pressions de l’ordre médical, du contrôle social et de l’institution patriarcale, comment gagner en autonomie dans la connaissance de nos corps et dans les pratiques de soin et de santé au quotidien ?
Mettre en partage des connaissances, des expériences de lutte, de pratiques autour des soins liés à notre sexualité, à la contraception, à l’avortement ou à l’accouchement, peut être un point de départ pour enrichir nos savoirs et nos ressources matérielles, pour construire des réseaux d’entraide et de solidarité féministes.
Amenez vos documents à partager, vos histoires, vos péripéties, vos petites ou grandes trouvailles, vos doutes et vos questions,...

PDF - 1 Mo
programme mars 2016 Rémouleur
PDF - 1.9 Mo
affiche mars 2016 Rémouleur

Le Rémouleur