BROCHURES

Février 2016 au Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur

Mis en ligne le 2 février 2016

Thèmes :

Formats : (HTML) (PDF,239.5 ko) (PDF,84.5 ko)

Version papier disponible chez : Le Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur
106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

https://infokiosques.net/le_remouleur
Mail : leremouleur@@@riseup.net
S’inscrire à la lettre d’info du local

Horaires des permanences (avec accès à l’infokiosque, à la bibliothèque et aux archives) :
le mercredi de 16h30 à 19h30
et le samedi de 14h à 18h.

Entrée libre et gratuite.

******************************************************************************************************************

Mercredi 3 février de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement, sur des sujets comme l’anarchisme, le féminisme, la Commune de Paris de 1871, la révolution russe de 1917, la révolution espagnole de 1936, l’histoire du mouvement ouvrier, les bandits et autres pirates, les luttes contre la prison, etc.).

Vendredi 5 février de 15h à 19h30
Café des CAFards
Rendez-vous le 1er vendredi de chaque mois, de 15h à 19h30.
15h-16h30 : pour partager les infos et analyses sur l’actualité
16h30-19h30 : permanence
Nous sommes des centaines de milliers, rien qu’en Ile-de-France, à dépendre des institutions sociales, pour nos revenus, pour le logement, bref pour vivre. Et nous sommes des centaines de milliers à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer, et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire, pour conserver nos maigres allocations. Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser par avance toute forme de défense collective. C’est pour s’opposer à cette politique que les CAFards, collectif de chômeuses, chômeurs et précaires, proposent un rendez-vous ouvert à tous une fois par mois pour échanger nos expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre sur les lieux de gestion de la précarité. Pour affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs que ceux que cette société voudrait nous faire intérioriser. Là où ils voudraient nous enfermer dans la peur et l’isolement, il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !

Samedi 6 février de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 9 février à 19h30
Projection et discussion autour de l’actualité de l’œuvre politique et poétique de Benjamin Péret
Le plus révolutionnaire des surréalistes et le plus surréaliste des révolutionnaires, celui qui écrivait que « le poète actuel n’a pas d’autre ressource que d’être révolutionnaire ou de ne pas être poète » ne fut surtout pas ce qu’on appelle un “poète engagé”.
Pour lui, émanciper les mots va de pair avec émanciper les hommes. Combattant, il le fut en effet tout au long de sa vie, que ce soit en France face aux staliniens, aux curés et aux patrons, au Brésil, dont on l’expulse pour agitation « communiste », ou en Espagne, avec le POUM puis la colonne Durruti. Tout comme dans sa démarche poétique dont André Breton dira qu’avec lui « jamais les mots et ce qu’ils désignent, échappés une bonne fois pour toutes à la domestication, n’avaient manifesté une telle liesse. »

Mercredi 10 février de 16h30 à 19h
Rendez-vous du collectif « Prenons la ville »
RDV le 4e mercredi de chaque mois, de 16h30 à 19h (exceptionnellement décalé ce mois-ci) Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose un moment de rencontres, d’échanges et d’organisation le 4e mercredi de chaque mois. Cette permanence permettra de faire ensemble le point sur l’avancée des projets et des problèmes qu’ils entraînent ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons…
Contact : degage-onamenage@riseup.net
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 10 février à 19h30
Présentation de CharIVaRY, le journal qui déboîte la rénovation urbaine à Ivry
« CharIVaRY est d’abord un bulletin permettant d’informer les habitants d’Ivry et d’ailleurs sur les logiques financières, politiciennes et sociales à l’œuvre dans nos espaces urbains. Il est aussi un outil de lutte : l’information doit nous rendre plus fort afin de nous organiser contre un projet qui se fait contre les habitants et pour le profit. »

Samedi 13 février de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 17 février de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Samedi 20 février de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 23 février à 19h30
Discussion sur les luttes en Chine
Discussion avec un camarade qui y habite sur les luttes en Chine depuis 2011 et dans le contexte actuel de la crise financière qui a débuté en 2015. Il sera question des luttes contre les « enclosures » de terres rurales et les désastres environnementaux et des luttes contre l’exploitation dans les secteurs de la logistique et de la production industrielles.

Mercredi 24 février de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Vendredi 26 février à 19h30
Présentation du projet Icarus et discussion
Le projet Icarus est un réseau international d’entraide en santé mentale, initié aux Etats-Unis. Il s’articule autour de l’entraide et de l’autodétermination pour et par toutes personnes concernées par des questions de santé mentale. Le fait de se retrouver psychiatrisés ou proches de personnes concernées permet de mettre en commun les connaissances, les ressources et les moyens de résister que chacun a découvert à travers ses moments de crises.
Cette soirée sera l’occasion d’explorer certaines pistes : comment se dégager de l’emprise du discours dominant sur la santé et la maladie mentale, comment soutenir des personnes en détresse et créer un groupe d’entraide.

Samedi 27 février de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Dimanche 28 février à 18h
Discussion sur Ayotzinapa et la violence d’État au Mexique
Le 26 septembre 2014, une effroyable répression s’est abattue sur les étudiants mexicains de l’École Normale Rurale d’Ayotzinapa, lors d’une collecte de fonds à Iguala (Guerrero) : trois morts, des dizaines de blessés et 43 étudiants toujours portés disparus.
D’après la version officielle, ils ont été emmenés par la police municipale et livrés au groupe criminel des « Guerriers Unis » qui les aurait brûlés dans une décharge publique. Pour le gouvernement mexicain les événements d’Iguala ne sont qu’un fait isolé, cependant, ce cas et la manière dont il a été géré ont durement mis en lumière la violence qui a cours au Mexique, la collusion entre les hommes politiques et les narcotrafiquants, la vaste crise d’impunité et la terreur d’État à laquelle doit faire face la population depuis des années.
Si nous aborderons tous ces sujets en prenant Ayotzinapa comme point de départ, cette soirée sera aussi l’occasion de parler des mouvements sociaux et communautaires qui essaient de construire des alternatives face à l’Etat.

PDF - 84.5 ko
programme
PDF - 239.5 ko
affiche

Le Rémouleur