BROCHURES

Janvier 2016 au Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur

Mis en ligne le 6 janvier 2016

Thèmes :

Formats : (HTML) (PDF,1.1 Mo) (PDF,1.1 Mo)

Version papier disponible chez : Le Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur
106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

https://infokiosques.net/le_remouleur
Mail : leremouleur@@@riseup.net
S’inscrire à la lettre d’info du local

Horaires des permanences (avec accès à l’infokiosque, à la bibliothèque et aux archives) :
le mercredi de 16h30 à 19h30
et le samedi de 14h à 18h.

Entrée libre et gratuite.

******************************************************************************************************************

Vendredi 8 janvier de 15h à 19h30
Café des CAFards
Rendez-vous le 1er vendredi de chaque mois, de 15h à 19h30. (La date de ce RV a été exceptionnellement décalée ce mois-ci).
15h-16h30 : pour partager les infos et analyses sur l’actualité
16h30-19h30 : permanence
Nous sommes des centaines de milliers, rien qu’en Ile-de-France, à dépendre des institutions sociales, pour nos revenus, pour le logement, bref pour vivre. Et nous sommes des centaines de milliers à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer, et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire, pour conserver nos maigres allocations. Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser par avance toute forme de défense collective. C’est pour s’opposer à cette politique que les CAFards, collectif de chômeuses, chômeurs et précaires, proposent un rendez-vous ouvert à tous une fois par mois pour échanger nos expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre sur les lieux de gestion de la précarité. Pour affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs que ceux que cette société voudrait nous faire intérioriser. Là où ils voudraient nous enfermer dans la peur et l’isolement, il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !

Samedi 9 janvier de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement, sur des sujets comme l’anarchisme, le féminisme, la Commune de Paris de 1871, la révolution russe de 1917, la révolution espagnole de 1936, l’histoire du mouvement ouvrier, les bandits et autres pirates, les luttes contre la prison, etc.).

Lundi 11 janvier à 19h30
Soirée-discussion sur un quartier occupé et autogéré à Gasteiz (Pays Basque)
"Errekaleor est un ancien quartier ouvrier des années 50, isolé et en retrait de la ville de Gasteiz (Vitoria), au Pays basque sud. En 2002, motivé par la spéculation immobilière, un nouveau plan d’urbanisme implique de démolir le quartier pour étendre la cité dortoir voisine. Les commerces et services de proximité sont fermés, des voisins sont relogés, d’autres refusant l’expulsion créent une plate-forme de lutte.
Quelques années après, alors que la bulle immobilière crève et que le plan de démolition est abandonné, le quartier n’a pas cessé de se vider, il ne reste plus que 3 voisins. En 2013, alors qu’il est quasiment inhabité et abandonné par les institutions, 10 étudiants décident de commencer un projet à cet endroit, en occupant un des ensembles vides.
Aujourd’hui, 100 personnes participent à faire revivre le quartier Errekaleor par le biais de l’autogestion. C’est cette expérience que nous souhaitons transmettre et discuter."

Mercredi 13 janvier de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Vendredi 15 janvier à 19h30
Projection de "Souvenirs d’un Futur radieux"
(José Vieira, 2014, 78 min)

Le film sera présenté par son réalisateur qui le décrit ainsi :"c’est l’histoire croisée de deux bidonvilles qui se sont construits, à 40 ans d’intervalle, sur un même territoire, hors la ville.
A Massy, dans la banlieue sud de Paris, nous habitions un bidonville par temps de croissance, de plein emploi et d’avenir prometteur. C’étaient les années 60.
Ils vivent dans un taudis dans un climat de crise, de chômage et d’exclusion. Nous sommes au début des années 2000. Ils viennent de villages où il n’y a pas de travail, où ils n’ont pas de terre. Ils fuient une de ces démocraties libérales où les plus démunis n’ont aucun droit. Nous avions fui une dictature où les grands propriétaires terriens étaient de véritables seigneurs féodaux. Là-bas, d’où nous venions, des gens travaillaient du matin au soir pour un bol de soupe et un bout de pain. Nous venions du Portugal, ils viennent de Roumanie".

Samedi 16 janvier de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 20 janvier de 16h30 à 19h30
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Vendredi 22 janvier à 19h30
Discussion sur l’Ethiopie
En Éthiopie, depuis novembre, des dizaines de personnes, en particulier des étudiant-e-s, sont tuées, blessées et emprisonnées lors de manifestations. Ils et elles font toutes partie d’une même ethnie, les Oromos, qui constituent 45% de la population totale éthiopienne. Depuis des dizaines d’années, les Oromos sont opprimé-e-s et exploité-e-s, et leurs terres sont régulièrement spoliées pour des projets industriels ou d’urbanisation.
Des camarades Oromos présent-e-s sur les luttes des réfugié-e-s cet été nous parleront de ce qu’il se passe en Éthiopie, des persécutions subies par les Oromos, mais aussi de leurs luttes.

Samedi 23 janvier de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Dimanche 24 janvier à 18h
Soirée de présentation du guide Face à la police / face à la justice
Le guide d’autodéfense juridique paru pour la première fois en 2007 aux éditions l’Altiplano a été repris, actualisé et augmenté par le collectif Cadecol. La nouvelle édition paraît en janvier 2016 aux éditions Syllepse.
Ce guide permet de donner des outils pour assurer sa défense et de ne pas se cantonner à son aspect légal en cherchant à éviter de laisser l’individu isolé face à la justice. _ Face à la police / face à la justice n’imagine pas que la procédure pénale soit une garantie absolue pour celles et ceux qui se sont fait arrêter. Mais connaître celle-ci c’est décrypter son langage et son idéologie pour se repérer dans les méandres de ses dispositifs de répression.
Des exemplaires du guide seront disponibles à prix libre lors de la soirée.

Mercredi 27 janvier de 16h30 à 19h
Rendez-vous du collectif "Prenons la ville"
RDV le 4e mercredi de chaque mois, de 16h30 à 19h.
Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif "Prenons la ville" propose un moment de rencontres, d’échanges et d’organisation le 4e mercredi de chaque mois. Cette permanence permettra de faire ensemble le point sur l’avancée des projets et des problèmes qu’ils entraînent ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons...
Contact : degage-onamenage(((A)))riseup(.)net

Samedi 30 janvier de 14h à 18h
Permanence infokiosque-bibliothèque
Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

PDF - 1.1 Mo
Affiche janvier 2016
PDF - 1.1 Mo
Tract janvier 2016

Le Rémouleur