BROCHURES

Mars 2014 au Rémouleur (Bagnolet)

Le Rémouleur

Mis en ligne le 5 mars 2014

Thèmes :

Formats : (HTML) (PDF,173 ko) (PDF,317.8 ko)

Version papier disponible chez : Le Rémouleur (Bagnolet)

LOCAL AUTO-ORGANISÉ DE LUTTE ET DE CRITIQUE SOCIALE

Le Rémouleur
106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

https://infokiosques.net/le_remouleur
Mail : leremouleur@@@riseup.net
S’inscrire à la lettre d’info du local

Horaires des permanences (avec accès à l’infokiosque et à la bibliothèque) :
le mercredi de 16h30 à 19h30 et le samedi de 14h à 18h.

**************************************************************************************************************************************************

Samedi 1er mars de 14h à 18h
Permanence “Sans papiers : s’organiser face aux expulsions”
Chaque 1er samedi du mois, lors des permanences vous pourrez discuter et rencontrer des personnes ayant participé à la brochure "Sans papiers : S’organiser contre l’expulsion. Que faire en cas d’arrestation ?". Il s’agit d’un guide pratique et juridique, écrit à partir d’expériences de luttes de ces dernières années, pour s’organiser contre les expulsions.

Vendredi 6 mars à 16h30
Café des CAFards
Rendez-vous le 1er vendredi de chaque mois, de 16h30 à 19h30. 
Nous sommes des centaines de milliers, rien qu’en Ile-de-France, à dépendre des institutions sociales, pour nos revenus, pour le logement, bref pour vivre. Et nous sommes des centaines de milliers à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer, et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire, pour conserver nos maigres allocations. 
Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser par avance toute forme de défense collective. C’est pour s’opposer à cette politique que les CAFards, collectif de chômeuses et précaires, proposent un rendez-vous ouvert à tous une fois par mois pour échanger nos expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre sur les lieux de gestion de la précarité. Pour affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs que ceux que cette société voudrait nous faire intérioriser. Là où ils voudraient nous enfermer dans la peur et l’isolement, il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !

Mercredi 12 mars à 19h30
Rendez-vous du Collectif Prenons la Ville
Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose un moment de rencontres, d’échanges et d’organisation le 2e mercredi de chaque mois à 19h30. Cette réunion permettra de faire ensemble le point sur l’avancée du projet et des problèmes qu’il entraîne ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons... degage-onamenage@@@riseup.net

Jeudi 13 mars 19h
Projection-discussion autour de la question des réfugiés palestiniens (en présence du réalisateur)
"Les shebabs de Yarmouk", d’Axel Salvatori-Sinz, 1h17, 2012
Ala’a, Hassam, Samer, Tasneem et Waed sont « Les shebabs de Yarmouk », désignant la troisième génération de réfugiés palestiniens ayant grandi dans le camp de Mukhayyam Yarmouk en banlieue de Damas. Ce film leur donne la parole.
Les dernières images sont tournées en 2012 au moment où la guerre commence en Syrie. Depuis, le camp est en état de siège. Il est encerclé par l’armée syrienne qui contrôle les entrées et les sorties du camp et impose aux derniers habitants un embargo alimentaire. Le camp a été bombardé par le gouvernement syrien de nombreuses fois. Les lieux du film n’existent plus.

Mercredi 19 mars à 19h30
Assemblée du collectif “Caisse d’autodéfense juridique collective”
Chaque troisième mercredi du mois à 19h30. Quand on participe à des luttes ou à des mouvements sociaux (sans-papiers, mal logés, chômeurs, travailleurs…) on est souvent confronté à la répression. Face à elle, on ne se retrouve pas tous dans la même situation. La justice fonctionne comme le reste de la société : dans un rapport de classe. La caisse d’autodéfense juridique collective est un outil pour élaborer ensemble un discours public permettant de continuer à défendre les raisons de la lutte, se réapproprier les stratégies de défense et ne pas les laisser exclusivement aux spécialistes du droit, mutualiser les moyens de défense.

Vendredi 21 mars à 19h30
Projection Ciné-club
"Les Camisards", de René Allio, 1h40, 1970.
En 1685, la révocation de l’édit de Nantes entraîne dans différentes régions une résistance farouche des protestants. Les foyers de contestation se multiplient en Languedoc et dans les Cévennes. Les prédicateurs, les prophètes, et ceux qui, tout simplement, combattent pour leur liberté de conscience, sont traqués, exécutés, envoyés aux galères. Un certain Gédéon Laporte rassemble une petite troupe de « gens de peu » sous la conduite morale du prophète « Abraham Mazel ». Les camisards prennent le maquis pour mener la guérilla contre les troupes du roi. Le camp adverse, celui de la légalité, s’engage alors dans une lutte à mort contre les contestataires.

Mercredi 26 mars à 15h
Ciné-goûter
Projection pour les enfants du quartier et d’ailleurs
 : le Rémouleur organise son 1er ciné/goûter avec la projection d’un dessin animé suivi d’un goûter à partager ensemble.
Accès libre pour tou.te.s, petit.e.s et grand.e.s !
Le ciné/goûter aura lieu tous les mois. Le dessin animé sera annoncé très vite par affichage dans le quartier.


Note : Exceptionnellement, la permanence « Résister à la psychiatrie » n’aura pas lieu en mars, pour cause de réalisation du N°5 du journal Sans Remède. Elle reprendra au mois d’avril.

Le Rémouleur