BROCHURES

Bruxelles : Prochainement au local Acrata...

Lokaal Acrata

Mis en ligne le 19 mai 2013

Thèmes :

Formats : (HTML)

Version papier disponible chez :

Activités à Acrata – mai 2013

Jeudi 23 mai - 19h30
La Commune de Paris de 1871
Soirée de discussion

Le 18 mars 1871, la population parisienne, échaudée par 20 années d’Empire et 8 mois de siège prussien, descend dans la rue pour empêcher qu’on lui vole ses canons. Le gouvernement fuit Paris, c’est l’insurrection. Une semaine durant, les Parisiens seront maitres de leur destin.
Mais dès le 26 mars, ils acceptent d’élire de nouveaux représentants. C’est la naissance de la Commune officielle. Elle durera 2 mois, jusqu’à la Semaine sanglante.
Le 21 mai au soir, l’armée versaillaise pénètre dans Paris sans coup férir. On annonce au dehors que la ville sera reconquise dans 24 heures... Mais il faudra une semaine de combats acharnés aux Versaillais pour briser l’insurrection dans Paris et massacrer les insurgés qui, libérés de leur gouvernement, se battront, pour beaucoup, jusqu’à la mort.
Nous vous invitons à venir discuter de ces quelques semaines de lutte, du contexte qui les a vues naitre, de leur déroulement avec ses réussites et ses échecs cuisants, jusqu’à la répression terrible qui les a suivies. Et surtout, bien entendu, des leçons et des apports que ce moment de lutte peut encore avoir dans nos combats aujourd’hui.

Jeudi 30 mai - 18h
Soirée de soutien aux activités anarchistes en Syrie

En 2011, le soulèvement contre le régime dictatorial de la famille El-Assad commence. Depuis, le régime est toujours en place et le combat armé contre son pouvoir fait toujours rage. Partout dans le monde, les pouvoirs cherchent à représenter ce conflit uniquement comme un produit de sectarisme et d’islamisme.
Certes, les différentes puissances présentes sur le terrain jouent sans exception la carte de la religion, provoquant des conséquences désastreuses et des massacres.
Cette soirée de soutien veut mettre en lumière que dans ce combat acharné contre une dictature, il y en a qui ne souhaitent pas s’accaparer du pouvoir, mais bien sa destruction.
« Nous ne sommes pas avec la dictature, ni avec son opposition, nous sommes avec la liberté »
Le pouvoir fera toujours son mieux pour massacrer non seulement la révolution elle-même, mais aussi son esprit. Par contre, il ne réussira jamais à l’exterminer. L’esprit révolutionnaire resurgira toujours à un moment imprévu.
Aussi en Syrie, où une population qui en a marre d’avoir peur et qui désire la liberté, s’est soulevée pour mettre fin à plus de quarante ans de régime de la famille al-Assad, Bashar y a répondu par des massacres et au cours du conflit, d’autres pouvoirs s’y sont mêlés : l’Iran, le Hezbollah, les monarchies du Golfe, les pouvoirs de l’Occident, les Frères Musulmans, Al-Qaïda, …
La cruauté des défenseurs de Bashar et le sale jeu sectaire de tous les pouvoirs présents sur le terrain ont créé une situation qui semble celle d’une spirale de guerre civile sans espoir.
Mais, dans cette mêlée, il y a des personnes qui continuent à se battre, non pas pour remplacer le pouvoir actuel avec le leur, mais pour rien de moins que la liberté. Nous sommes solidaires avec ces rebelles-là.

Local Acrata
32 Rue de la Grande Île
1000 Bruxelles
acrata[æŧ]post[.]com

Lokaal Acrata